Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Actualité

Le ministre de l’Industrie et des mines à Chlef

“L’Algérie exportera 15 millions de tonnes de ciment d’ici à 2020”

Le ministre de l’Industrie et des Mines, Youcef Yousfi, (2e à partir de la droite), en visite, hier, à Chlef. © D.R.

“Cet objectif est facilement réalisable surtout avec la mise en service prochaine du troisième four de la cimenterie d’Oued-Sly à Chlef”, a estimé M. Yousfi.

En marge de la visite de travail et d’inspection qu’il a effectuée, hier, dans la wilaya de Chlef, le ministre de l’Industrie et des Mines, Youcef Yousfi, a fait savoir que l’Algérie pourra facilement exporter, d’ici à 2020,
15 millions de tonnes de ciment par an. “Cet objectif est facilement réalisable surtout avec la mise en service prochaine du troisième four de la cimenterie d’Oued-Sly à Chlef. Actuellement, la production des deux fours de cette cimenterie est de 2 millions de tonnes par an. Mais une fois le troisième four opérationnel, et ce, à partir du mois d’octobre prochain, la quantité annuelle de production en ciment passera à 4 millions de tonnes. Ce qui nous permettra non seulement de satisfaire le marché local, mais également de participer au quota que notre pays envisage d’exporter d’ici à 2020”, a expliqué le ministre, qui a reconnu que la réalisation du troisième four de cette cimenterie a connu d’énormes retards quant à sa réalisation. “J’ai donné de fermes instructions pour que le projet en question soit définitivement achevé et livré avant le début du mois d’octobre prochain”, a assuré le ministre de l’Industrie et des Mines en présence des responsables de son secteur et des autorités locales. Youcef Yousfi a également parlé de la situation dans laquelle se trouvent les petites et moyennes entreprises locales que compte la wilaya. Selon lui, celles-ci se portent bien et “participent efficacement au développement local, notamment en matière de construction, d’agriculture et surtout d’industrie. C’est le cas de l’entreprise Nover et de l’usine de fabrication de groupes électrogènes que nous venons de visiter aujourd’hui”. Pour ce qui est de cette dernière, Youcef Yousfi s’est dit très satisfait de la qualité des produits fabriqués localement et aussi de la quantité des équipements exportés vers l’étranger, ce qui est parfaitement rentable pour le pays. Sur les lieux, le représentant du gouvernement a insisté sur la formation des cadres de l’entreprise, afin qu’ils puissent assurer eux-mêmes l’entretien et la maintenance de l’ensemble du matériel qu’ils ont la charge de manipuler.
Pour ce qui est de l’entreprise Nover, le ministre a demandé aux responsables concernés de procéder à l’extension des ateliers existants, et ce, “dans le but de produire plus en assurant qualité et quantité de leur production et de créer ainsi davantage de postes d’emploi”. Et enfin, concernant l’usine de fabrication des produits en céramique de Sidi Akacha, Youcef Yousfi a révélé qu’il s’agit de l’une des meilleures entreprises que compte le continent africain en la matière.    

 


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER