Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Actualité

L’ITU la positionne au 153e rang mondial

L’Algérie toujours à la traîne dans l’accès à l’internet

©D. R.

Le taux de pénétration de l’internet en Algérie s’établit à 19,7% et représente l’un des plus faibles niveaux de ce classement mondial regroupant 201 pays.


En dépit des avancées enregistrées ces dernières années dans le domaine, l’accès à Internet en Algérie demeure encore très faible. Les derniers chiffres publiés par Internet Live Stats qui a repris les données de l’Union internationale des télécommunications (ITU), agence spécialisée des Nations unies, placent l’Algérie à la 153e position du classement mondial des pays selon leur taux d’accès à la Toile. Le journal électronique TSA, qui a repris les statistiques de l’ITU, indique qu’avec 7,9 millions d’internautes sur une population estimée à 40,3 millions, le taux de pénétration de l’Algérie s’établit à “19,7% et représente l’un des plus faibles taux de ce classement mondial regroupant 201 pays”. Dans la région du Maghreb, l’Algérie est laissée loin derrière ses voisins marocains et tunisiens. La Tunisie se classe, en effet, à la 101e place avec un taux de pénétration de 48,1%, tandis que le Maroc se place 86e avec un taux de pénétration de 57,6%. Le Maroc est, par ailleurs, deuxième dans le classement africain, dépassé à peine par les Seychelles (85e, 57,9%), souligne l’agence des Nations unies. Pis encore, “même la Syrie ou le Yémen, pourtant ravagés par la guerre, font mieux que l’Algérie avec une 133e position et un taux de pénétration de 29,6% pour la Syrie et une 141e place et un taux de pénétration de 24,7% pour le Yémen”, révèle le classement commenté par l’auteur de l’article. La Libye est également mieux classée que l’Algérie, avec un taux de pénétration de 21,1% qui lui permet d’être à la 147e position mondiale. Dans la région du Maghreb et en Afrique, l’Algérie reste donc à la traîne en matière d’accès à Internet. Dans le haut du tableau, l’Islande arrive en tête du classement mondial en s’offrant le luxe d’être l’unique pays avec un taux d’accès à Internet pour sa population à 100%. Ce pays nordique est suivi par deux voisins que sont les îles Féroé (98,5%) et la Norvège, troisième avec un taux de pénétration de 98%. Dans le monde arabe, le Qatar est le premier pays du classement. Il est à la 14e place mondiale avec un taux de pénétration de 92%. En queue de classement, le Burundi (1,5%), le Timor oriental (1,2%) et l’Érythrée (1,1%) occupent respectivement les dernières places du classement mondial des pays selon leur taux d’accès à Internet.

L’autre constat de la société spécialisée Immar Research & Consultancy
Ce n’est pas de l’avis du site El Ayam qui a publié une étude récente sur Internet et les réseaux sociaux qui, selon lui, démontre que les TIC sont devenues un véritable phénomène de société. Les technologies de l’information ont ainsi pris de plus en plus de place dans la vie quotidienne des Algériens, précise le site. “Plus de 13 millions d’Algériens âgés de 15 ans et plus surfent chaque jour sur Internet — soit 46% de cette frange de la population — et environ 10,82 millions d’Algériens de cette catégorie d’âge fréquentent quotidiennement les réseaux sociaux, soit 38% de la population”, affirme une enquête sur “Internet et les réseaux sociaux en Algérie”, réalisée en février 2017 par la société spécialisée Immar Research & Consultancy.

L’Algérie figure parmi les 15 pays où la connexion Internet est la plus lente
En revanche, les résultats du classement international NetIndex, qui calcule la bande passante des pays, a d’ores et déjà placé notre pays dans les derniers rangs en matière de lenteur de connexion il y a deux ans. En matière de rapidité de la connexion Internet, les pays maghrébins sont très mal positionnés. Ainsi, sur 189 places, l’Algérie se retrouve à la 174e place, devancée par la Tunisie à la 169e place avec 3.13 Mbps.
L’Algérie enregistre un débit de 2.69 Mégabits par seconde (Mbps) et une vitesse 1.2 Mbps de chargement, tandis que le Maroc arrive à la 130e avec 5.43 Mbps.

B. K.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER