Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Actualité

RENOVATION DES ECOLES PRIMAIRES

L’APW de Béjaïa débloque 74 milliards de centimes

L’APW de Béjaïa a consacré quelque 74 milliards de centimes, puisés de son budget primitif pour lancer des opérations de rénovation des établissements scolaires. Un montant qu’elle a ensuite réparti dans le cadre du Fonds commun des collectivités locales (FCCL) à 50 communes sur les 52 que compte la wilaya. Les élus de la commission éducation à l’APW ont considéré, à juste titre, que les communes des chefs-lieux de la wilaya de Béjaïa et d’Akbou étaient suffisamment dotées en ressources à même de faire face à ces dépenses.
Cette enveloppe financière a été rappelée par les parents d’élèves de l'école de Bouhatem, en septembre dernier, lorsqu’ils ont empêché leurs enfants de rejoindre les bancs de l’école en raison, ont-ils dénoncé alors, de la dégradation avancée et de la vétusté de l’établissement. Depuis, on apprend que des travaux de rénovation des écoles primaires ont été engagés dans certaines communes.
Les élus de l’APW de la commission éducation ont relevé durant leurs sorties que la plupart des écoles nécessitaient une prise en charge notamment en matière d’étanchéité, de murs et de plafonds fissurés, de toilettes non fonctionnelles, de manque d'eau potable, de vitrerie, de menuiserie, de plomberie, de peinture, d’électricité et de chauffage. Les chefs d'établissement, eux-mêmes, profitaient de ces visites des élus pour attirer leur attention sur l'urgence d’entreprendre des travaux, sachant que la majorité des APC vit de subventions d’équilibre, et manque, par conséquent, de “moyens financiers et humains pour assurer le fonctionnement adéquat de ces écoles qui se débattent dans des situations inextricables”. On a appris que l’APC d’Oued Ghir a bénéficié, à l’instar des autres communes de la wilaya, d’un montant financier dans le cadre du FCCL. Il est destiné au lancement de travaux de rénovation des écoles primaires, comme la plomberie, la boiserie, l’étanchéité et la peinture.
mieux encore, quelque 350 millions de centimes ont été consacrés par l’APC d’Oued Ghir au renouvellement des équipements des cantines scolaires. Cette opération s’inscrit, indique-t-on, dans le cadre des efforts fournis par l’APC pour améliorer les conditions de la restauration des écoliers. Un budget similaire, soit 350 millions de centimes, a été alloué, en outre, par l’exécutif communal pour doter les salles de classe de plusieurs écoles primaires de nouveaux tableaux, de chaises et de tables, afin d’améliorer les conditions de scolarité des écoliers et le travail des instituteurs. Le reste des communes a eu à bénéficier d’enveloppes conséquentes. Celles-ci varient entre un million de dinars et plus de 8 millions de dinars.


M. OUYOUGOUTE


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER