Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Actualité

Réda Yaici, Président de la FNA

L'artisanat pour développer le produit 100% algérien (Vidéo)

©Liberte-algerie.com

Réda Yaïci, président de la fédération nationale des artisans, était présent mercredi passé au siège de Liberté. C’était lors d’une rencontre organisée par  l’Agence de Développement Social « ADS » autour de la journée mondiale de la trisomie dont la célébration annuelle coïncide avec le 21 mars. L’occasion pour Liberte-algerie.com de connaître mieux les activités de cette fédération créée en 2011 et qui active sous l’égide de l’UGCAA (Union Générale des Commerçants et Artisans Algérien).

Dans cette entrevue vidéo, Reda Yaici revient sur les objectifs dont l’un d’eux est de « développer le patrimoine algérien et le tourisme ».

Il revient ainsi sur l’une de ses récentes activités : « Nous avons exposé récemment, le 23 février, au niveau de la Casbah d’Alger à l’occasion de son mois du patrimoine,  en regroupant 30 artisans de chaque wilaya. Cette initiative est la première de ce genre, et  elle visiblement attiré beaucoup de regards, même les touristes sont venus très nombreux ».

Pour les vacances du printemps, Reda Yaici annonce l’organisation d’«une exposition ornementale à la Place des Martyrs, à Alger. Il est prévu également d’organiser des ateliers où nous comptons impliquer et sensibiliser les enfants sur la protection de l’environnement ».

Imène AMOKRANE

@ImeneAmokrane

 

Publié dans : Artisanat


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER
Commentaires
1 réactions
ladi53 le 20/03/2015 à 17h22

au lieu dé livrer les rue d’Alger au commerce informel , on devrait laisser ce genre d'initiative se développer pour l'espace publique soit dédier à l'art , l'artisanat et le tourisme . Les squatteurs des trottoirs par le commerce informel ont amoché Alger qui est devenu l'une des villes la plus sale du monde, conjugué avec la délinquance c'est aussi l’insécurité qui est installée .

Commentaires
1 réactions