Scroll To Top
FLASH
  • 1 133 nouveaux cas de coronavirus et 19 décès enregistrés en Algérie durant les dernières 24h

A la une / Actualité

suite à un MOUVEMENT DE PROTESTATION des travailleurs

Le complexe Eniem paralysée

© D. R.

Le complexe industriel de l’Eniem, à Oued Aïssi, a été paralysé depuis avant-hier, mardi, à 12h, par un mouvement de protestation des employés, a-t-on appris de sources internes de cette entreprise publique. 

Selon elles, ce mouvement de protestation anarchique a été provoqué par un affichage placardé par la direction de l’entreprise et qui était loin d’être du goût des travailleurs.

Dans l’affichage en question, la direction de l’Eniem aurait signifié aux travailleurs que ceux d’entre eux qui n’avaient pu regagner leur poste de travail après la date de la reprise, fixée au 22 avril dernier, et qui ne disposaient plus de reliquat de congé à consommer sont considérés comme mis en congé sans solde avec la possibilité de bénéficier, à leur demande, d’une avance sur salaire dont le remboursement s’effectuera suivant plusieurs échéances.

Mais pour les travailleurs de cette entreprise publique, cette situation n’est qu’une conséquence directe de la paralysie du secteur du transport et dont les travailleurs ne sont nullement responsables. 

Dans l’après-midi d’hier, une partie des employés a repris le travail alors qu’une autre a poursuivi le mouvement de protestation, a précisé notre source soulignant que faute de section syndicale une anarchie totale régnait au sein de l’entreprise. 
 

S. LESLOUS

 


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER