Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

A la une / Actualité

Durant les cinq premiers mois de 2017

Le déficit du Trésor public s’est fortement contracté

Siège du ministère des Finances. ©Liberté

Le directeur général du Trésor avait indiqué que le Trésor public avait besoin de près de 570 milliards de dinars pour couvrir son déficit jusqu'à fin 2017, mettant en avant le financement non conventionnel pour le rétablissement des équilibres budgétaires.

Le déficit du Trésor public s’est fortement contracté durant les cinq  premiers mois de l’année en cours en raison d’une forte augmentation des recettes par rapport aux cinq premiers mois de 2016, accompagnée d’une baisse relative des dépenses par rapport à la même période en 2016, selon les chiffres rendus publics par le ministère des Finances, repris par l’APS.  Ainsi, ce déficit est passé de 1 783,13 milliards de dinars à fin mai 2016 à 287,32 milliards de dinars à fin mai 2017, soit une baisse de 1 495,8 milliards de dinars (-84%). Entre janvier et fin mai 2017, les recettes budgétaires sont passées à 3 171,3 milliards de dinars contre 1 880,17 milliards de dinars à fin mai 2016 (+68,6%) alors que les dépenses ont reculé à 3 322,5 milliards de dinars contre 3 597,23 milliards de dinars à fin mai 2016 (-7,6%). Les ressources ordinaires du Trésor ont atteint 2 215,92 milliards de dinars à fin mai 2017 (contre 1 154,35 milliards de dinars) dont 1 169,32 milliards de dinars de recettes fiscales (contre 1 067,29 milliards de dinars). La fiscalité pétrolière recouvrée entre janvier et fin mai 2017 s'est établie à 955,37 milliards de dinars  (l'équivalent de 9 milliards de dollars), contre 725,82 milliards de dinars à fin mai 2016 (environ 7 milliards usd), en hausse de 31,6%. Pour ce qui est des dépenses, leur baisse a porté à la fois sur le budget de fonctionnement et sur celui d’équipement. Les dépenses de fonctionnement ont reculé en passant de 2 282,15 milliards de dinars à 2 137,32 milliards de dinars alors que celles d’équipement sont passées de 1 315 milliards de dinars à 1 185,16 milliards de dinars. La situation des opérations du Trésor à fin juin 2017, publiée sur le site du ministère des Finances, indique que les recettes budgétaires effectivement recouvrées, ont atteint 3 622,054 milliards de dinars. Les recettes tirées de la fiscalité pétrolière sont estimées à 1 121,283 milliards de dinars. Les ressources ordinaires sont évaluées à 2 500,771 milliards de dinars. À fin juin 2017, les dépenses budgétaires ont atteint 3 876,502 milliards de dinars, dont 2 473,158 milliards de dépenses de fonctionnement et 1 403,344 de dépenses d’équipement. Le solde budgétaire affiche (-254,448) milliards de dinars. Alors que le solde global du Trésor est estimé à -384,054 milliards de dinars. La loi de finances 2017 (LF-2017) table sur un déficit du Trésor public de 1 297 milliards de dinars (6,7% du PIB). La LF-2017 prévoit des recettes annuelles de 5.635,51 milliards de dinars (+12,7% par rapport à 2016), avec une hausse de 11% des recettes ordinaires estimées à 2 845 milliards de dinars. Le directeur général du Trésor, Fayçal Tadinit, avait récemment indiqué que le Trésor public avait besoin de près de 570 milliards de dinars pour couvrir son déficit jusqu'à fin 2017, mettant en avant le rôle du financement non conventionnel pour le rétablissement des équilibres budgétaires. Selon les données du ministère, le prix moyen du pétrole brut était de 50,55 dollars durant les huit premiers mois de l’année (janvier-août 2017) contre 41,97 dollars durant les huit premiers mois de 2016. Le taux de change moyen DA par rapport au dollar était de 109,42 DA pour un dollar entre janvier et août 2017 contre 109,07 DA pour un dollar durant les huit premiers mois de 2016. Le taux de change DA par rapport à l’euro était de 120,77 DA durant la même période (contre 121,69 DA).

M. R.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER