Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Actualité

Commerce extérieur durant les cinq premiers mois de 2018

Le déficit en baisse

©D. R.

Le déficit commercial de l'Algérie s'est chiffré à 1,718 milliard de dollars sur les 5 premiers mois de 2018, contre 4,734 milliards de dollars durant la même période de 2017, soit un recul du déficit de 63,7%, indiquent les statistiques des douanes. Les exportations ont augmenté à 17,691 milliards de dollars (mds usd) sur la période allant de janvier à fin mai 2018 contre 15,21 mds usd à la même période de 2017, soit une hausse de près de 2,5 mds usd correspondant à une augmentation de 6,31%, précise le Centre national de l'informatique et des statistiques des douanes (Cnis). Les importations ont, quant à elles, légèrement reculé à 19,409 mds usd, contre 19,944 mds usd à la même période de l'année écoulée, soit une baisse de 535 millions de dollars correspondant à un recul de 2,7%. Ainsi, les exportations ont assuré la couverture des importations à hauteur de 91% contre 76% à la même période de l'année précédente. Les hydrocarbures ont encore représenté l'essentiel des ventes algériennes à l'étranger (93,45% du montant global des exportations) en s'établissant à 16,53 mds usd contre 14,35 mds usd en 2017, soit une hausse de 2,18 mds usd (+15,2%). En dehors des hydrocarbures, l’Algérie n’a exporté que pour 1,16 md usd sur les 5 premiers mois de 2018 (6,55% des exportations globales), avec une valeur qui a augmenté de 35,24% par rapport à la même période de 2017.

La facture alimentaire en hausse, les biens d'équipement en baisse
Concernant les importations, la facture des produits alimentaires a connu une légère hausse,  notamment les céréales et laits. La facture globale des biens alimentaires s'est ainsi établie à 3,93 mds usd contre 3,79 mds usd (+3,82%).  Les produits, qui ont également connu une augmentation des importations, sont les groupes des produits bruts, des biens de consommation non alimentaires et des demi-produits. Pour le groupe des produits bruts, les importations ont grimpé à 831 millions usd contre 697 millions usd (+19,23%). Pour ce qui est des biens de consommation non alimentaires, les importations ont atteint 3,86 mds usd contre 3,48 mds usd (+10,81%), alors que la facture des demi-produits a coûté 4,62 mds usd contre 4,49 mds usd (+2,94%).
Par contre, des baisses d'importations significatives ont été relevées pour les biens d'équipement agricoles et industriels ainsi que les biens énergétiques et lubrifiants. Ainsi, la facture d'importation des biens d'équipement agricoles s'est établie à 232 millions usd contre 304 millions usd (-23,7%). Pour les biens d'équipement industriels, ils ont été importés pour un montant de 5,31 mds usd contre 6,4 mds usd (-17,06%).  

B. K.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER