Scroll To Top
FLASH
  • Coronavirus: 182 nouveaux cas, 150 guérisons et 16 décès ces dernières 24h en Algérie (ministère)

A la une / Actualité

Il a subi une troisième INTERVENTION CHIRURGICALE

Le général Benhadid hospitalisé de nouveau

Le général à la retraite Hocine Benhadid. © D. R.

“Il vient  de  subir une  troisième opération chirurgicale  au  niveau  du bassin, en raison d’une fracture causée par une chute  dans sa  cellule. Les deux premières interventions ne lui ont pas permis de remarcher”, a affirmé Me Mecheri.

Le général à la retraite Hocine Benhadid est hospitalisé de nouveau à l’hôpital Mustapha-Pacha d’Alger.  Selon Me Mecheri Bachir, son avocat, il a subi une troisième  intervention chirurgicale,  il y  a  une  dizaine de jours.  Me Mecheri dément,  catégoriquement,  l’information  donnée par certaines   chaînes  de télévision faisant état du transfert, hier, de son client dans un état critique  de la prison d’El-Harrach vers l’hôpital Mustapha.  “Il ne peut  pas  être transféré puisqu’il est déjà hospitalisé”, nous certifie-t-il.

Une source  au  niveau  de  l’hôpital  Mustapha-Pacha   nous   a   confirmé l’inexistence hier, d’un dispositif sécuritaire particulier, habituel dans le cas d’un transfert d’un prisonnier. Me Mecheri n’a pas omis de dénoncer une nouvelle fois  le maintien de la détention  préventive  de l’ancien  officier supérieur, aggravant son impotence. “Il vient de subir une troisième opération chirurgicale au niveau du bassin, en raison d’une fracture causée par une chute dans sa cellule.

Les deux premières  interventions ne lui ont pas permis  de remarcher.  Il est totalement handicapé. Ses séjours cumulés  à l’hôpital ont duré plus  de cinq mois.” L’avocat soutient que le maintien du général à la retraite en prison est “injustifié car, après son audition par le juge durant les dix premiers jours qui ont suivi sa mise sous mandat de dépôt, il n’y a rien eu, à part la prolongation de sa détention”.

Il ajoute : “Si rien n’est fait,  il risque de mourir  en  prison.” Par ailleurs, la défense du général à la retraite a introduit un appel du dernier refus de la justice de lui concéder la liberté provisoire. Cet appel sera examiné lundi prochain par la chambre d’accusation du tribunal de Sidi M’hamed, apprend-on de son avocat Me Bachir Mecheri, qui précise que “son mandant a subi une troisième opération chirurgicale et se trouve depuis une dizaine de jours à l’hôpital Mustapha”. 

Le général à la retraite Hocine Benhadid a été incarcéré le 12 mai dernier pour atteinte “au  moral de l’armée  et  la sécurité de l’État”.  Il  avait  déjà séjourné à  la prison d’El-Harrach pendant quelques mois,  en  2018 pour “outrage à corps constitués” avant d’être remis en liberté, jusqu’à sa nouvelle arrestation en  mai 2019.
 

Nissa H.

 

 

 


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER