Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Actualité

UN IMPRESSIONNANT DISPOSITIF A éTé DéPLOYé JEUDI

Le Grand-Alger bouclé par la police et la gendarmerie

Les automobilistes ont passé les pires moments ce jeudi pour rallier la capitale. Pour cause, le Grand-Alger a complètement été bouclé par un impressionnant dispositif de sécurité, notamment sur l’axe routier de l’Est. Cette ceinture sécuritaire, formée par la Police et la Gendarmerie nationales, a été déployée pour empêcher les retraités de l’ANP de rejoindre la capitale où ils avaient programmé une marche. Selon des témoignages, des barrages de contrôle ont été dressés à Bordj Menaïel et à Si Mustapha (Boumerdès), et d’autres du côté de l’autoroute Est-Ouest pour ralentir la circulation automobile et procéder au contrôle des passagers.
Mais, c’est depuis Dar El-Beïda que la circulation routière est devenue infernale. “J’ai mis deux heures pour faire Dar El-Beïda _ centre-ville ! Il y avait des policiers partout, y compris sur l’axe routier des Sablettes”, a témoigné un conducteur de bus.
En revanche, la sûreté de la wilaya d’Alger a déployé des centaines d’hommes à Alger-Centre, dont les troupes antiémeutes et les éléments de la Brigade de recherche et d’intervention (BRI), alors que la section de la voie publique a renforcé son dispositif pour fluidifier la circulation et empêcher les stationnements anarchiques. Même les petites ruelles de la capitale ont été bouclées par les policiers de la BRB (Brigade de répression du banditisme) qui étaient en état d’alerte maximale.
Dans la journée, la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) a rendu public un communiqué selon lequel un dispositif spécial a été mis en place “en prévision de la fête de l’Aïd el-Adha (…) dans le but d’assurer la sécurité des personnes et des biens à cette occasion”. Selon la même source, la DGSN a indiqué que ce dispositif de sécurité était renforcé par des patrouilles fixes et mobiles, notamment au niveau des places publiques, des gares routières, des stations de métro et de tramway.

FARID BELGACEM


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER