Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Actualité

Lafarge Holcim Algérie

Le groupe prévoit d'augmenter sa production en 2017

L’année 2016 a été, pour le groupe Lafarge Holcim Algérie, celle de la réalisation de plusieurs chantiers et d’investissements. “Lafarge Holcim a tenu ses promesses de l’année 2016”, a indiqué, jeudi, le responsable des relations publique de Lafarge Holcim, Serge Dubois, lors de sa première rencontre de l’année avec la presse nationale. Selon ce responsable, l’année 2016, durant laquelle le groupe a investi
170 millions d’euros, a vu le démarrage de la nouvelle cimenterie Cilas, la mise en service de l’activité mortiers à Meftah, la carrière de granulats à Kef Azrou, les cinq nouvelles centrales et le troisième four de plâtre Colpa, ajouté à cela les dix nouveaux magasins Batistore. Le groupe ne compte pas en rester là, puisque pour l’année 2017, Serge Dubois annonce que le Groupe va  délivrer 2 MT additionnelles de ciment. Pour la production du béton prêt à l’emploi, Lafarge compte produire un million de tonnes supplémentaire cette année. Il en sera de même pour les agrégats avec 1,2 MT, les mortiers CMA avec 80 KT, le plâtre avec 450 KT et, enfin, la franchise Batistore comptera 50 magasins en 2017. Le responsable des relations publiques de Lafarge Holcim a mis l’accent sur les synergies à tirer du Groupe en matière d’innovation, notamment celle qui concerne les solutions route. Hakim Oumachiche, responsable routes et infrastructures au sein de Lafarge Holcim, a largement détaillé les avantages de ces solutions route qui consistent à traiter avec du liant hydraulique routier les sols en place en utilisant moins de remblais et de granulats. Cette solution permet de réaliser 500 mètres linéaires par jour pour un train. Plus il y a de trains, plus la distance réalisée est plus importante. Selon Hakim Oumachiche, cette solution permet de réaliser 15 à 20% d’économie sur les coûts et 20 à 40% de réduction des délais. Elle limite également les travaux d’entretien en améliorant la portance et l’imperméabilisation des couches traitées. Et cela permet surtout d’utiliser les matériaux locaux à 100%. Les liants étant produits localement. Ce sont des solutions “vertes”, respectueuses de l’environnement et “moins coûteuses”, a expliqué Hakim Oumachiche. Ces solutions sont autant valables pour les constructions neuves que pour le recyclage et l’entretien des routes. Par ailleurs, Lafarge Holcim Algérie propose d’utiliser le béton en substitution au bitume. La rencontre de jeudi a aussi été l’occasion pour Serge Dubois d’évoquer la question des exportations. Selon lui, le groupe s’inscrit dans la politique des pouvoirs publics de promouvoir l’exportation, ajoutant que le groupe “se prépare à exporter les excédents de clinker en 2018-2019”.

Saïd Smati 


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER