Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Actualité

Tazibt du PT évoque une dérive anti-démocratique

Le militant du PT blessé a déposé une plainte en référé

Le militant du Parti des travailleurs, qui a été agressé physiquement, à Annaba, par le vice-président de l’APW, a déposé officiellement une plainte, hier, près du tribunal de cette même ville pour coups et blessures ayant entraîné une incapacité de travail de 21 jours. Assisté par les membres du bureau de wilaya du PT, Fawzi Hanoune compte, ce faisant, poursuivre en justice son agresseur et ainsi mettre un terme à ce qu’il qualifie de “cabale” dirigée contre la formation politique, dont il se revendique, par la mafia locale. Il affirme qu’il est parfaitement conscient que Nehdi Noureddine, l’élu FLN, qui s’en est pris sauvagement à lui, n’est, en fait, qu’un instrument et qu’il a été manipulé de manière honteuse par les “cercles politico-financiers” qui sévissent à Annaba au vu et au su de tout le monde.
Pour preuve de ces assertions, il soulignera, la gorge nouée, les difficultés et les entraves administratives que ses collègues du parti et lui-même ont rencontrées pour faire valider par un légiste le certificat médical de 21 jours, qui lui a été délivré juste après l’agression qu’il a subie. Un véritable parcours du combattant, mentionne-t-il, pour démontrer l’emprise de ses adversaires du jour sur la vie publique dans la ville côtière. “Je sais parfaitement qu’à travers moi, c’est la secrétaire générale du Parti des travailleurs, ma sœur, qui est visée. Je ne me laisserai pas intimider et j’affirme ici que j’userai de tous mes droits légaux pour que justice me soit rendue et que l’auteur, ainsi que les commanditaires de cet acte indigne soient punis pour leur forfaiture”, a protesté Fawzi Hanoune. Contacté par téléphone, Ramdane-Youssef Tazibt, secrétaire national et porte-parole du Parti des travailleurs, a, de son côté, confirmé son soutien total au militant agressé et mis en garde contre les dérives qui caractérisent la scène politique nationale ces derniers temps. Cela, en rappelant, sans citer qui que ce soit en particulier, les écarts de langage et les accusations gratuites dont usent certains pour porter atteinte à leurs adversaires politiques.
“Ces agissements ne peuvent, en aucun cas, servir le multipartisme et la démocratie, en général. Les comportements de ‘baltagui’ portent des coups mortels autant à notre démocratie qu’aux formations politiques de ceux qui y ont recours. En ce qui nous concerne, nous continuerons à préserver le champ politique et à privilégier le combat des idées au service du citoyen et du citoyen seulement”, a déclaré, en substance, Ramdane-Youssef Tazibt.
Ce responsable évitera, toutefois, d’évoquer jusqu’au nom du transfuge du PT qui a agressé Fawzi Hanoune, se limitant à lancer malicieusement : “Nous sommes au courant que les milieux financiers font beaucoup de promesses à beaucoup de personnes à Annaba, ces temps-ci, au risque de causer du tort au parti, qu’ils ont réussi à intégrer par les moyens qu’on sait. De notre côté, nous demeurons fidèles à la démarche de notre propre parti, qui est entièrement voué à la défense et à la promotion des intérêts du peuple travailleur.” Une allusion claire à un élu d’un parti influent d’Annaba, dont, à notre tour, nous tairons le nom.


A. Allia 


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER