Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Actualité

chefs d'entreprise

Le moral toujours en berne

L’indice de confiance global des chefs d’entreprise (tous secteurs d’activité économique confondus) s’est amélioré d’un point au mois de juillet dernier, sans toutefois quitter la zone négative. Il a enregistré une valeur de -16 contre -17 au mois juin.  C’est ce que relève l’enquête des chefs d'entreprise du mois de juillet 2018, publiée par le Forum des chefs d’entreprise (FCE). L’enquête mensuelle Baromètre des chefs d’entreprise est un sondage réalisé par Internet. L’indice de confiance des chefs d’entreprise est le résultat le plus connu de l’enquête. Il est calculé à partir de trois questions : perspectives de production, volume des commandes et niveau des stocks. “Cette progression résulte de l’amélioration des perspectives de production et le carnet de commandes locales qui ont augmenté respectivement de 2 points (-13 en juin à -11 en juillet) et de 7 points (-46 en juin à -29 en juillet), ainsi que des perspectives de l'emploi qui ont enregistré une hausse de 5 points passant de -14 en juin à -9 en juillet” explique le FCE. Par secteur d’activité économique, l’organisation patronale observe une certaine amélioration au niveau du secteur des industries, hors industries agroalimentaires (IAA) dont l’indicateur affiche une valeur de -4 au mois de juillet contre -27 en juin soit une augmentation de 23 points. Si le moral des patrons s’est amélioré dans le secteur des industries, ce n’est pas le cas pour les autres secteurs d’activité qui enregistrent un recul. Le secteur des industries agroalimentaires (IAA) affiche un indice de -44 en juillet contre -7 en juin, soit une forte chute de 37 points ! L’indice des services affiche a baissé de 4 points passant de -19 en juillet contre -15 en juin. Le BTPH a enregistré un indice de -16 au mois de juillet contre -15 en juin, soit une baisse d’un point. “Une dizaine de contraintes ont été identifiées et classées par ordre d’importance par les chefs d’entreprise”, relève le Baromètre du FCE. Parmi les principales contraintes mises en avant par les opérateurs économiques, la difficulté de recouvrement des créances arrive au 1er rang avec 53% de l’ensemble des réponses toutes activités confondues. “On la retrouve dans l’IAA (100%), le BTPH (55%), les autres industries hors IAA (54%) et les services (48%)” précise l’organisation patronale. La difficulté d’accès au crédit vient au 2e rang avec des réponses, toutes activités confondues. La difficulté d'approvisionnement en matières premières et enfin la rupture dans la distribution d'énergie représentent respectivement 16% et 12% des réponses toutes activités confondues. Sur le plan régional, l’indice de confiance a enregistré un repli de 28 points pour la région ouest (-7 en juin à -35 en juillet) et de 3 points pour le Centre (-18 en juin à -21 en juillet). Pour la région est, une amélioration de 4 points est constatée (-14 en juillet contre -18 en juin).

Meziane Rabhi


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER