Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Actualité

Consensus national

Le MSP va formaliser son initiative dans un document

Le président du MSP, Abderezzak Makri, a indiqué, jeudi, que l’initiative entreprise par son parti et portant sur la réalisation d’un consensus national sera présentée sous sa forme écrite, dans une semaine, aux partenaires politiques de sa formation. Le président du MSP a fait cette annonce, à l’issue de sa rencontre avec le président du mouvement Ennahda, Mohamed Douibi, qui l’a reçu à sa demande. Au sortir de cette rencontre, le président du mouvement Ennahda a indiqué que l’initiative du MSP était “en cours d’étude” par son parti, précisant avoir souligné dans ses remarques à son hôte du jour que “cette initiative, qui se caractérise par son objectivité, son réalisme et sa responsabilité politique, nécessite un enrichissement et une étude approfondie”. Mais, “globalement, elle émane de l’intérêt des dirigeants du MSP pour l’Algérie et pour son avenir”, a-t-il dit, en souhaitant qu’une telle action “puisse bénéficier du dialogue en cours au sein du mouvement Ennahda, qui prépare son 6e congrès, prévu à la mi-novembre”. Le président du mouvement Ennahda a, en soulignant “la responsabilité de la classe politique en Algérie vis-à-vis de la situation politique dans le pays et de son avenir”, considéré que “l’existence de telles initiatives est une chose positive”, en ce sens, qu’elles constituent une “dynamique politique visant à sortir le pays de la léthargie économique, sociale et culturelle”. M. Douibi a rappelé, dans ce contexte, que “cette initiative donne la priorité à l’économie, sans négliger les questions politiques qui constituent le noyau de tout système politique”. Pour sa part, Abderezzak Makri a affirmé que la rencontre avec les dirigeants du mouvement Ennahda, dans le cadre des consultations avec la classe politique, s’est déroulée dans “l’aisance et la facilité, à cause du rapprochement politique et idéologique” entre les deux partis, ajoutant qu’“elle était l’occasion pour nous de témoigner du degré de maturité de la classe politique, à travers tous ses courants et sensibilités”. Et d’expliquer : “Ces rencontres multiples avec les formations politiques et les personnalités nous font penser qu’il existe réellement une grande dimension nationale au sein de la classe politique, qui est totalement consciente de la situation et des besoins du pays, en dépit du fait que la responsabilité ne repose pas sur elle. Car, elle n’a cessé de multiplier les initiatives.” Et ce, avant d’estimer que l’initiative de son parti est “le parachèvement et l’enrichissement” de celles-ci. M. Makri a affirmé que son parti, qui a achevé la première étape de son initiative, s’apprête à la transcrire dans les prochains jours, afin de rendre destinataires ses partenaires politiques de la version écrite, durant la semaine prochaine, mais “ses idées essentielles continueront à être portées verbalement” aux partis “afin de bénéficier de leurs idées et de leurs enrichissements”. Enfin, en s’exprimant au sujet de l’avenir politique de son initiative, M. Makri s’est montré optimiste à propos de l’initiative de son parti, estimant que “l’Algérie réalisera le consensus national et que les Algériens vont se retrouver à travers un projet consensuel national, quels qu’en soient les dénominations et le contexte”. Et d’exprimer, enfin, le souhait que “l’élection présidentielle de 2019 soit l’occasion pour un consensus”, en indiquant que “les chances d’un consensus entre Algériens sont très grandes”.

A. R.
amar.rafa@liberte-algerie.com


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER