Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Actualité

SIX MOIS SEULEMENT APRèS SA PRISE DE FONCTION

Le patron de la DGSN limogé et remplacé

© D. R.

Le directeur général de la Sûreté nationale (DGSN), Abdelkader Kara Bouhadba, a été limogé, hier, par le chef de l’État, Abdelkader Bensalah, qui l’a remplacé par le commissaire divisionnaire Khelifa Ounissi, ex-directeur de la Police de l’air et des frontières (PAF).

Installé le 13 février dernier pour sécuriser le cinquième mandat du président déchu Bouteflika, le patron de la DGSN semble avoir fait les frais de la mauvaise gestion du concert du rappeur Soolking, marqué par une bousculade qui a fait 5 morts et 86 blessés. 

Le successeur de Mustpaha El-Habiri n’aura tenu que six mois au poste de commandement de cette institution sécuritaire qui a consommé trois hauts gradés en moins de deux ans après le limogeage d’Abdelghani Hamel. 

Son successeur, Khelifa Ounissi, a occupé le poste de directeur de la Police de l’air et des frontières (PAF) jusqu’en 2012 avant d’être débarqué par l’ex-DGSN, le général-major Hamel, et remplacé par son adjoint, le commissaire divisionnaire, Lazreg Ghali. 

Du reste, après cinq années passées à la PAF de l’aéroport international d’Alger Houari-Boumediene, le nouveau locataire de la DGSN a cumulé une expérience de plus de 12 années comme directeur central au sein de cette institution. Sitôt dit, sitôt fait, le chef de l’État s’était engagé au lendemain du drame du 20-Août-1955 à sévir contre les responsables de cette tragédie. 

“Je tiens à souligner l’impératif d’assurer un suivi rigoureux, par les autorités compétentes, des circonstances de ce drame, de dévoiler rapidement les résultats des enquêtes et de prendre les mesures qui s’imposent, dans les plus brefs délais, pour empêcher la reproduction de tels incidents”, avait déclaré M. Bensalah.
 

F. BELGACEM

 


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER