Scroll To Top
FLASH
  • La demande de remise en liberté provisoire de Louisa Hanoune rejetée par le tribunal militaire de Blida.

A la une / Actualité

Plusieurs administrations et entreprises ont répondu à l'appel

Le port d'Arzew à l'arrêt, le secteur public paralysé à Béjaïa

Photo : Bejaia sois l'Observateur

Des grèves dans plusieurs secteurs publics ont lieu, aujourd'hui mardi, dans différentes wilayas du pays, suite à l'appel de débrayage de trois jours lancé sur les réseaux sociaux. 

Les travailleurs du port d'Arzew, dans la wilaya d'Oran, ont observé un arrêt de travail, ce matin, pour apporter leur soutien au mouvement populaire en cours pour un changement profond du système. Sur l'une des banderoles portées par les grévistes, on peut lire : "le syndicat de la honte, Sidi Saïd dégage".   

A Béjaïa, c'est pratiquement toutes les administrations et entreprises publiques qui sont en grève, à commencer par les fonctionnaires de la Wilaya. 

Les travailleurs de Naftal, qui observent un sit-in devant le siège de leur entreprise, exigent "une deuxième république". 

C'est le cas aussi du personnel de la Conservation foncière de Béjaïa qui sera en grève pendant trois jours. 

Les bureaux de Poste n'ont pas ouvert leurs portes aussi. 

Les travailleurs de l'Agence nationale de l'emploi (ANEM) de Béjaïa sont également en grève. 

Les locaux de l'ANEM sont quasiment vides. 

Les employés de la Sonelgaz de Béjaïa ne sont pas en reste. 

La direction de l'énergie de Béjaïa a carrément baissé rideau. 

Les agents de la conservation des forêts de Béjaïa ont investi la rue. 

Photos : Béjaia Sois l'observateur

Rédaction Web

ARTICLES CONNEXES

  • Ahmed Gaid Salah à propos de la crise politique en cours
    «La solution est dans l’application de l’article 102»

    Le général de corps d’armée, Ahmed Gaïd Salah, vice-ministre de la défense, chef d’état-major de l’ANP, a considéré ce mardi qu’«afin de prévenir notre pays de toute situation incertaine.

  • Suivez le cours des événements du 22 mars 2019
    Direct : 5e vendredi de mobilisation à Alger

    Suivez en direct le cours des événements du 22 mars 2019

  • Manifestations en Algérie
    La Chine refuse de s’ingérer

    La Chine a réagi, aujourd’hui mardi, aux nombreuses manifestations populaires organisées à travers le pays, annonçant qu’elle « espérait voir l'Algérie faire avancer sans heurt son calendrier politique », a répercuté l’agence de presse Xinhua.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER