Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

A la une / Actualité

Anticipant une éventuelle désaffection électorale

Le pouvoir se défausse sur les partis et les candidats

Le secrétaire général du ministère de l'Intérieur et des Collectivités locales et de l'Aménagement du territoire, M. Salah-Eddine Dahmoune, a animé lundi, soit au lendemain de l’expiration du délai légal de dépôt des listes de candidatures pour le scrutin du 23 novembre prochain,  une conférence de presse au cours de laquelle  il a troqué son costume de fonctionnaire pour celui d'homme politique.
Jugeons-en : “La participation, c’est le rôle des partis politiques et des candidats indépendants et non celui de l’administration”, a-t-il tenu à préciser comme pour justifier l'abstention à venir. Cette affirmation pourrait concerner, du reste, le taux de participation aux dernières élections législatives du 4 mai qui était, rappelle-ton, selon les chiffres officiels du Conseil constitutionnel, d'à peine 35,37%. Coup double, donc, pour le “rond de cuir” qui se décharge ainsi, a priori et a posteriori, de la désaffection du corps électoral. Il faut dire que son jeu de rôle était plutôt assez facile puisqu'il s'agissait de jeter le discrédit, en la circonstance, sur la classe politique qui, à l'en croire, serait responsable du fait que l'électeur algérien continue à bouder les urnes. N'étant pas à une contradiction près, l'orateur n'en a pas moins reconnu que l'enjeu de la participation aux élections locales du 23 novembre était au cœur des préoccupations du ministère de l’Intérieur et des Collectivités locales. “Le taux de participation sera peut-être différent de celui qui a été enregistré durant les législatives vu la particularité de ce scrutin”, prédit-il, optimiste, en avançant notamment le facteur de proximité qu'implique le prochain scrutin sur le citoyen. Sur un autre registre, le secrétaire général du ministère de l’Intérieur a réitéré “l'engagement de l’administration à garantir la transparence et l'impartialité pour la réussite de ce rendez-vous électoral, en application des dispositions de la Constitution et en consécration des réformes politiques initiées par le président de la République, Abdelaziz  Bouteflika”. Le conférencier ne s’empêchera pas, cela dit, de rappeler “le rôle déterminant” des candidats et des partis politiques ainsi que celui de la Haute instance de surveillance des élections présidée par Abdelouahab Derbal, dans ladite réussite. le propos résolument “politicien” du fonctionnaire n’écarte pas, ainsi,  l’éventualité de contestations lors de la prochaine opération électorale.  


M.-C. L.

Les élections locales par les chiffres
-Nombre de listes électorales déposées pour les Assemblées populaires communales (APC) : 9 562 listes, dont 8 728 listes de partis politiques, 717 listes d'alliances et 151 listes  d'indépendants.  
-Nombre de listes électorales déposées pour les Assemblées populaires de wilaya (APW) : 620 listes dont 510 listes de partis politiques, 72 listes des alliances et 24 listes d’indépendants.  
-Nombre de candidats pour les Assemblées populaires de wilaya (APW) : 16 600 dont 28% de femmes.
-Nombre des candidats pour les  Assemblées populaires communales (APC) : 165 000 dont 18% de femmes.
-Nombre d'électeurs avant la fin de la révision exceptionnelle des listes électorales : 22 296 037.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER