Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Actualité

Pétrole

Le prix du panier de l'Opep à 75,23 dollars

Le prix du panier de référence du brut de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) s’est établi à 75,23 dollars, a indiqué, hier, cette Organisation sur son site web.
Vendredi, le prix du panier de référence du brut de l'Opep était de 74,50 dollars, a précisé la même source.
Les cours de l'or noir ont terminé en hausse lundi, alors que la perspective de sanctions américaines pousse des importateurs à délaisser les exportations iraniennes.
Le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en septembre a fini à 78,07 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en hausse de 96 cents par rapport à la clôture de vendredi.
Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de light sweet crude (WTI) pour le contrat d'août a pris 5 cents à 73,85 dollars. Les États-Unis ont annoncé, au début du mois, qu’ils comptent sanctionner les pays qui importeraient du pétrole iranien et certains États s'éloignent de l'or noir en provenance d'Iran. Certains analystes ont estimé que les sanctions contre l'Iran vont faire disparaître entre 1 et 1,5 million de barils par jour, du marché.
Par ailleurs, la production américaine a récemment montré des signes de stagnation, le nombre de barils par jour étant resté bloqué depuis trois semaines à 10,90 millions d'après les statistiques de l'Agence américaine d'information sur l'énergie (EIA).
Selon des analystes, cette semaine verra l'EIA, l'Opep, et l'AIE (Agence internationale de l'énergie) dévoiler leurs mises à jour concernant l'état  du marché du pétrole.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER