Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Actualité

Il est poursuivi pour “faux et usage de faux”

Le procès d’Ali Haddad renvoyé au 3 juin

© Yahia/Liberté

Le procès d’Ali Haddad, qui devait se tenir hier au tribunal correctionnel de Bir Mourad Raïs, a finalement été reporté. Le juge d’application des peines près la même juridiction a, en effet, décidé le report du procès de l'homme d'affaires et ex-président du Forum des chefs d'entreprise (FCE) au 3 juin prochain.  Le juge a justifié sa décision par l’absence des témoins. Parmi les avocats venus défendre leur mandant, l’on évoque ceux de Noureddine Bedoui et d’Abdelmalek Sellal, respectivement ancien ministre de l’Intérieur
et ex- Premier ministre. Ali Haddad aurait avoué que les deux passeports et permis de conduire lui ont été délivrés par l’ex-ministre de l’Intérieur avec l’aval de l’ex-Premier ministre, d’où leur convocation par la justice en tant que témoins. 

Pour rappel, Ali Haddad a comparu pour faux et usage de faux et fausses déclarations. Cette accusation portée à son encontre a été décidée après son arrestation, le 31 mars dernier, au poste frontalier d’Oum Tboul (El-Tarf), alors qu’il s’apprêtait à quitter le pays pour la Tunisie. Il était en possession de 4 500 euros, alors que la législation en vigueur impose à tout voyageur de “déclarer à l’entrée et à la sortie des frontières du pays toute somme dépassant les 1 000 euros”. À l’arrivée du patron du groupe ETRHB à la salle d’audience, quelques membres de sa famille étaient présents, ainsi que certains de ses collaborateurs. La mine défaite, le regard hagard, Ali Haddad, au milieu des policiers qui l’escortaient, a fait “timidement” un signe de tête à sa famille.  
 

M. Mouloudj

 


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER