Scroll To Top

A la une / Actualité

à la veille de la marche des étudiants prévue aujourd’hui

Le PT met en garde contre la répression

à la veille de la manifestation hebdomadaire des étudiants, prévue pour aujourd’hui, le Parti des travailleurs (PT) met en garde les autorités du pays quant aux “velléités” d’empêcher toute mobilisation populaire. Cela d’autant plus que le contesté régime a repris, depuis quelques jours, sa politique habituelle du tout-répressif. Dans un communiqué sanctionnant la réunion du secrétariat permanent de son bureau politique, rendu public hier, le parti de Louisa Hanoune “met en garde les autorités du pays quant aux velléités d’empêcher toute mobilisation populaire pacifique et les tient pour seules responsables de tout dérapage, et ce, à la veille de la marche hebdomadaire des étudiants qui se tient chaque mardi depuis le soulèvement révolutionnaire du 22 février”. “Après les vaines manœuvres politiques opérées par les tenants du régime en place et leurs partenaires dans ‘l’opposition’ pour freiner, contourner et dévier le processus révolutionnaire qui veut en finir avec le système en place, voudrait-on passer à l’option sécuritaire et répressive ?”, s’interroge le parti, qui dénonce, au passage, les barrages filtrants de la gendarmerie dressés, vendredi passé, sur les axes autoroutiers menant vers la capitale pour empêcher, à coups de gaz lacrymogènes, les citoyens de rejoindre la grande manifestation d’Alger, ou encore l’empêchement, samedi dernier, des deux rassemblements à Alger, en l’occurrence celui des syndicalistes devant le siège de l’UGTA et de l’association RAJ et de militants politiques devant la Grande-Poste. Voilà qui fait dire au PT que “l’information rapportée par la presse sur l’envoi d’une instruction du Premier ministre, Noureddine Bédoui, au ministre de l’Intérieur, par laquelle il lui demande d’interdire toutes les marches et tous les rassemblements de la semaine, hormis la marche du vendredi, semble se confirmer par cette répression”. Le PT estime, néanmoins, que “toute tentative de sauvetage du système en place, périmé et condamné, que ce soit par les moyens de la manœuvre politique ou, de surcroît, sécuritaires et répressifs, est vaine et ne peut conduire notre pays qu’à des lendemains incertains et des voies sans issue”.

F. A.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER