Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Actualité

Empêchement d’une conférence et agression d’un étudiant à l’UMMTO

Le recteur de l’université appelle à la vigilance

Au lendemain d’une déclaration signée par des animateurs d’Avril 80, dénonçant l’empêchement de la conférence du Dr Mouloud Lounaouci prévue le 7 mai dernier à l’auditorium de l’université Mouloud-Mammeri de Tizi Ouzou (UMMTO), suivie, quelques jours après, par l’agression à l’arme blanche d’un étudiant au sein même de l’enceinte universitaire, le recteur de cette même université, Ahmed Tessa, a dénoncé, hier, une tentative de déstabilisation par des individus qui veulent dévier l’Université de Tizi Ouzou de ses missions nobles. En effet, et à travers un communiqué rendu public hier, le Pr Ahmed Tessa a particulièrement salué “la dynamique mise en place par des enseignants, des fonctionnaires et des étudiants,  qui ne peut être remise en cause par des individus qui veulent dévier l’université de ses missions nobles de formation, de recherche et de diffusion des valeurs universelles”.Et au recteur de regretter aussi que “l’université a enregistré, avec beaucoup de peine, deux actes de violence, soit l’empêchement d’une conférence programmée à l’auditorium de Hasnaoua et l’agression physique d’un jeune étudiant de la Faculté des sciences économiques, de gestion et des sciences commerciales”.

Le premier responsable de l’université de Tizi Ouzou s’est, cependant, demandé si “ces agresseurs ont peur de la lumière, du savoir, des débats contradictoires” ?  Tout en rappelant une citation d’Averroès qui disait que “l’ignorance mène à la peur, la peur mène à la haine et la haine conduit à la violence”, le recteur de l’université Mouloud-Mammeri “condamne avec fermeté toutes formes de violences verbales ou physiques au sein de l’université et regrette profondément que ces actes se produisent à l’intérieur du campus universitaire”.  

 

K. Tighilt

 


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER