Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Actualité

Session spéciale du BAC

Le retrait des convocations à partir du 4 juillet


“Les résultats du baccalauréat session 2017 seront connus fin juillet”, a annoncé, hier, la ministre de l'Éducation nationale, Nouria Benghabrit, précisant que le retrait des convocations pour la session spéciale du baccalauréat se fera à partir du 4 juillet.
Mme Benghabrit a fait savoir que le ministère œuvre à préparer la session spéciale du baccalauréat au profit des élèves exclus de la précédente session pour cause de retard “dans les mêmes conditions de rigueur que la précédente”.
“Nous nous penchons à organiser la session exceptionnelle du bac qui aura lieu du 13 au 18 juillet de la même façon que celle de juin. Cela fait partie de l'instruction”, a-t-elle déclaré, en marge de la clôture de la session ordinaire du Conseil de la nation pour l’année 2016-2017. Au total,
104 036 candidats sont concernés par cette session. Ils seront répartis sur les 299 centres d'examen mis à leur disposition à travers le territoire national, sachant que 10 082 de ces candidats sont scolarisés et 93 954 autres libres, a annoncé, dans ce sens, le département de Benghabrit. À la veille de l’entame de l’opération de retrait des convocations, les syndicats prévoient un taux d’absentéisme record, de plus de 80 000 candidats, lors de cette session spéciale du bac. Le coordinateur national du Syndicat national autonome des professeurs d’enseignement secondaire et technique (Snapest), Meziane Mériane, joint hier, soutient mordicus ce scénario, qui verra les 80 000 candidats qui se sont absentés au mois de juin, dont la majorité sont des candidats libres, s’absenter encore en juillet. Si cela arrive, ce sera toute une logistique et un personnel mobilisé inutilement. “S’il y a 80 000 absents, sachant qu’il y a
20 élèves dans chaque classe, on divise 80 000 candidats
par 20. Donc, on obtient 4 000 salles d’examen qu’on va préparer qui ne seront pas utilisées”, a-t-il soutenu.

A. R.



Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER