Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Actualité

Tableau comparatif et vidéo (#LibertéVENDREDI)

Le salaire des députés algériens fait 22 fois le SNMG

Photo : © Billel Zehani/Archives Liberté

Le salaire des députés algériens est depuis plusieurs années décrié par la vox populi. Au delà de la somme exacte, et des idées reçues, qu'en est-il de la situation dans d'autres pays. Les représentants des peuples tunisiens, marocains, allemands, et d'autres, combien perçoivent-ils par rapport aux salaires minimums locaux? Une question à laquelle la Rédaction Numérique de "Liberté" a voulu répondre en comparant le cas algérien avec d'autres. Le résultat est sans équivoque: l'élu DZ perçoit un salaire anormalement trop élevé par rapport au salaire minimum. Il coûte trop cher pour un rendement quasiment invisible.

 

Vraisemblablement, l'algérien peine à subvenir à ses besoins biologiques, sans parler des besoins sociaux qui ne sont pas propriétaires pour quelqu’un qui a pour seul souci de remplir son ventre. En effet, un tour de taille différencierait deux classes bien distinctes : celles des ventres plats, et celles des ventres xxl. La première catégorie concerne, les moins démunis qui touchent le alaire national minimum garanti (SNMG), 18000 DZD. La seconde par contre, touche 300000 DZD, et plus. A l’instar des députés algériens qui perçoivent un salaire mensuel égalant les 400000 DZD, soit 22 fois le SNMG. Pour voir plus clair la rédaction Numérique a établi un tableau comparatif concernant plusieurs pays, trois maghrébins, et trois autres européens. Il en ressort que l’Algérie se place en tête du classement des pays dont les salaires des députés sont élevés, par rapport au salaire minimum.

Elle est suivie du Maroc, qui rémunère ses députés 14 fois le SMIG (salaire minimum interprofessionnel garanti) évalué à 2 570,86 DH, selon le site de la caisse nationale de sécurité sociale marocaine. Pour la Tunisie, leurs députés touchent 2 300 DT, soit six fois le SMIG, comme indiqué par l'agence de presse officielle, TAP.

De l’autre côté de la mer, l'Allemagne est le dernier pays en date à avoir adopté un SMIC (salaire minimum de croissance), mis en place au 1er janvier 2015, les députés perçoivent six fois le SMIC. Quant au parlementaire français, il touche cinq fois le Smic correspond à 1 480,27 € bruts mensuels, comme indiqué sur le site de l’assemblée nationale. Pour les espagnoles, selon le site ministériel dédié à la sécurité sociale espagnole le SMI (el salario mínimo interprofesional) est évalué à 707,70 €. Quant aux députés ils gagnent 2832,04 €, soit quatre fois le salaire minimum, a révélé le pureplayer irlandais « Thejournal.ie », en reprenant des statistiques de la banque mondiale.

 

 

Lois adoptées pendant la septième Législature (2012 - 2017)

Cependant, sur un total de 62 lois votées par le parlement algérien, seulement trois concernent la condition sociale. Il s'agit de la loi n° 15-01 du 4 janvier 2015 portant création d'un fonds de la pension alimentaire. (Lire le journal officiel du 07 janvier 2015)

 

La loi n° 15-05 du 1er février 2015 modifiant et complétant la loi n° 83-11 du 2 juillet 1983 relative aux assurances sociales.(Lire le journal officiel du 12 février 2015)

Et enfin, la loi n° 16-15 du 31 décembre 2016 modifiant et complétant la loi n° 83-12 du 2 juillet 1983 relative à la retraite. (Lire le journal officiel du 31 décembre 2016)


Imène AMOKRANE

@ImeneAmokrane

ARTICLES CONNEXES


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER