Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Actualité

Fréha (Tizi Ouzou)

Le siège de l’ADE cadenassé par la population

Après les villageois de Tadjdiout dans la daïra de Mâatkas, qui ont procédé, avant-hier, à la fermeture du chemin de wilaya 128, reliant Tizi Ouzou à Boghni, pour protester contre les longues pénuries d'eau potable et dénoncer les récurrentes chutes de tension électrique durant cette période de canicule, voilà que les habitants de plusieurs quartiers de la ville de Fréha, relevant de la daïra d’Azazga, ont cadenassé, hier, l’entrée du siège local de l’ADE, pour protester contre le manque d’eau. 
Selon Missipsa Cherrou, membre du comité de quartier EPLF de Fréha, “cette action intervient après une réunion infructueuse tenue dans la matinée d’hier entre les représentants des comités de quartier et les responsables de l’ADE de Fréha”. Ce dernier a précisé que “la ville de Fréha compte actuellement plus de 30 000 habitants et compte un seul réservoir d’eau réalisé en 1990, alors que depuis cette année-là la population a carrément quadruplé”.  

Il est à souligner qu’une seconde réunion a été tenue en fin de matinée au siège de l’APC. Celle-ci avait regroupé les représentants des comités de quartier, le président de l’APC de Fréha et les services de l’ADE et de l’hydraulique. Durant cette rencontre, les comités de quartier, a expliqué encore Cherrou, ont exigé le renforcement du réseau AEP de la ville de Fréha, qui est alimentée depuis le barrage de Taksebt. “Cette conduite alimente également  deux autres localités de la wilaya, en l’occurrence Mekla et Tizi Rached”, d’où, estime-t-il, la nécessité et l’urgence de réaliser les deux futurs réservoirs d’eau de Fréha, dont le projet est déjà inscrit.
 

K. Tighilt


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER