Scroll To Top
FLASH
  • Le procès de Kamel Chikhi, dit "El Boucher", est reporté au 19 juin sur demande ses avocats.

A la une / Actualité

Audition du ministre du travail, de l’emploi et de la sécurité sociale à l’apn

Le sort des travailleurs en préemploi soulève des préoccupations

Évoquant les dépenses annuelles du système de la sécurité, le ministre a indiqué que 200 milliards de dinars ont été attribués pour le remboursement des médicaments, plus de 14 milliards de dinars pour les congés de maternité et 12 milliards de dinars pour la prise en charge des frais d'hémodialyse.Un nombre de 29 605 projets seront financés en 2018 pour la création de microentreprises dans les dispositifs de soutien à l'emploi, dont 17 605 projets financés dans le cadre de l'Agence nationale de soutien à l'emploi de jeunes (Ansej) et 12 000 autres dans le cadre de la Caisse nationale d'assurance chômage (Cnac), a affirmé, lundi, le ministre du Travail, de l'Emploi et de la Sécurité sociale, Mourad Zemali, devant la commission des finances et du budget à l'Assemblée populaire nationale (APN).

Lors de la présentation du budget du secteur pour 2018 devant cette commission, le ministre a également rappelé, dans un bilan des projets financés depuis la mise en place de ces dispositifs, la création de 512 472 microentreprises ayant induit la création de 1 153 679 postes d'emploi, soulignant que 10% de ces entreprises ont été créées par des femmes. Dans ce cadre, le ministre a ajouté que les promoteurs ont été orientés vers des secteurs générateurs de richesse et de postes d'emploi, faisant remarquer que 36% des projets financés durant les neuf premiers mois de 2017 concernent le secteur de l'agriculture, plus de 13% l'industrie et 10% le secteur du bâtiment, des travaux publics et de l'hydraulique.

Le premier responsable du secteur a rappelé, en outre, l'introduction de mesures visant à encourager et à faciliter la création d'activités par les jeunes et chômeurs porteurs de projet par le biais de l'Ansej et la Cnac.  
Concernant le Dispositif d'aide à l'insertion professionnelle (Daip), le ministre a indiqué qu'il a autorisé l'insertion de plus de 2 millions de demandeurs d'emploi pour la première fois depuis juin 2008, dont 41 007 jeunes insérés pendant les neuf premier mois de 2017, mettant en avant que 98% des opérations d'insertion durant l'année en cours ont été réalisées dans le secteur économique et 2% seulement dans les structures administratives.
Le secteur a entamé l'opération d'épuration des listes bénéficiaires du Daip, qui a abouti au mois de septembre dernier au retrait de 73 720 jeunes de ces listes pour des raisons ayant trait aux études que poursuivent ces jeunes et pour avoir bénéficié deux fois d'autres dispositifs, outre l'absence de ces bénéficiaires dans leur lieux de travail, a soutenu le ministre.
En affirmant que le système national de Sécurité sociale se base sur le principe de solidarité et d’une couverture étendue comprenant l'assurance maladie, et pour cause d'incapacité, de maternité, d'accidents du travail, de maladies professionnelles, de charges familiales, d'assurance chômage, de retraite ou de décès, M. Zemali a précisé que le nombre des assurés sociaux a dépassé 13 millions d'affiliés aux systèmes de salariés et de non salariés.
Évoquant les dépenses annuelles du système de la Sécurité nationale qui prennent en charge les dépenses de la santé des assureurs et des ayants droit, le ministre a indiqué que 200 milliards de dinars ont été attribués pour le remboursement des médicaments, plus de 14 milliards de dinars pour les congés de maternité et 12 milliards de dinars pour la prise en charge des frais d’hémodialyse des malades atteints d'insuffisance rénale, ainsi que pour la chirurgie cardiaque dans le cadre des conventions avec les cliniques privées.
S'agissant du contrôle du respect des lois du travail, le ministre a souligné que les services de l’inspection du travail ont effectué, depuis le début de l'année jusqu'au 30 septembre 2017, 182 619 visites d'inspection sanctionnées par l'établissement de 33 161 procès-verbaux d'infraction.

A. R.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER