Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

A LA UNE / Actualité

Il sort de prison le 16 juillet

Le terroriste Djamel Beghal sera extradé vers l’Algérie

 Le terroriste Djamel Beghal, dont la libération en France est annoncée dans quelques jours,  pourrait atterrir en Algérie. Après avoir refusé de le recevoir, les autorités algériennes auraient finalement accepté de l’accueillir dès sa sortie de prison.
L’information a été donnée par le journal Le Monde qui rapporte dans son édition d’hier que les autorités algériennes et françaises ont trouvé un accord pour qu’Alger accueille ce terroriste. “Naturalisé français en 1995, condamné pour terrorisme en 2005, déchu de sa nationalité française en 2007, assigné à résidence en 2009, de nouveau condamné en 2013, cet islamiste algérien de 52 ans doit sortir de prison le 16 juillet”, indique le journal, qui rappelle, à travers cet exemple, “les difficultés qu’il y a parfois à traiter la menace terroriste avec les outils traditionnels du droit”.  Djamel Beghal a été condamné à deux reprises en France pour “terrorisme”.
Il a été condamné une première fois en 1997 pour avoir soutenu, en Angleterre, les groupes terroristes algériens. C’était au temps de “Landonistan”.
Mais l’homme s’est fait notamment connaître pour être le “mentor” idéologique des deux terroristes qui ont organisé les attentats de Paris en janvier 2015. Koulibaly et Kouachi avaient même été condamnés, en 2013, pour des contacts avec Djamel Beghal.
Les autorités algériennes n’ont pas encore donné leur version.


A. Boukhlef


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER
Commentaires
2 réactions
Brahms le 12/07/2018 à 13h49

Il y a une Convention entre la France et l'Algérie signée entre les parties donc forcément la France veut se débarrasser de tous ces voyous qui pullulent dans ses prisons. Ce terroriste a suivi le wahhabisme exportée par les saoudiens qui ont financés le terrorisme à compter de 1979 juste après la mort de Houari Boumédiène. Tout le panarabisme a été liquidé laissant la place aux religieux saoudiens qui ont récupérés via les mosquées les (marocains, tunisiens, algériens)payant 7000 € (dîme).

Brahms le 12/07/2018 à 13h49

Il y a une Convention entre la France et l'Algérie signée entre les parties donc forcément la France veut se débarrasser de tous ces voyous qui pullulent dans ses prisons. Ce terroriste a suivi le wahhabisme exportée par les saoudiens qui ont financés le terrorisme à compter de 1979 juste après la mort de Houari Boumédiène. Tout le panarabisme a été liquidé laissant la place aux religieux saoudiens qui ont récupérés via les mosquées les (marocains, tunisiens, algériens)payant 7000 € (dîme).

Commentaires
2 réactions