A la une / Actualité

Le baptême du feu a eu lieu avant-hier en présence d’Amar Tou

Le train Tizi Ouzou-Oued Aïssi sifflera à partir du 28 juin

Les habitants d’une grande partie de la wilaya de Tizi Ouzou pourront rallier, à partir de Oued Aïssi, la ville de Tizi Ouzou par ce train urbain qui fera plusieurs navettes par jour.

Après vingt-huit longues années depuis la naissance de l’idée, et quinze autres après l’annonce de la réalisation d’une voie ferrée de 14 kilomètres pour relier Tizi Ouzou à Oued Aïssi, un projet abandonné puis repris depuis 2002, voilà que le train Tizi Ouzou-Oued Aïssi s’apprête à siffler de nouveau.
C’était avant-hier lundi, à l’occasion d’une visite du ministre des transports  Amar Tou, qui s’est rendu jusqu’au port sec de Oued Aïssi à bord d’un train qui a mis près de trois heures de retard par rapport à l’heure indiquée.
Après plusieurs haltes, à Tadmaït où le bricolage de l’administration locale s’est révélé flagrant puisque, visiblement, il avait fallu attendre l’annonce de la venue du ministre pour mobiliser une équipe d’ouvriers pour le désherbage de la gare ferroviaire et le badigeonnage des murs et des lampadaires sans ampoules, puis à la gare Kef Nâaja, ce joyau architectural qui servira désormais de maillon fort entre le transport ferroviaire et urbain dans la région, et ensuite à la station ferroviaire de l’université Oued Aïssi, le train arrive enfin au port sec de Oued Aïssi sous le regard joyeux de centaines de citoyens de passage sur la RN12. Après ce voyage inaugural qui s’est achevé avec succès, le ministre des transports Amar Tou a annoncé le début de l’exploitation commerciale de cette ligne ferroviaire tant attendue pour le 28 juin prochain. Ainsi, à partir de cette date, les habitants d’une grande partie de la wilaya de Tizi Ouzou pourront rallier, à partir de Oued Aïssi, la ville de Tizi Ouzou par ce train urbain qui fera plusieurs navettes par jour. Un problème crucial reste toutefois posé. Tout comme lors de la réalisation du barrage Taksebt pour lequel il avait fallu attendre la mise en eau pour commencer à penser au transfert de ses eaux, à Oued Aïssi où les voyageurs de 37 communes de la wilaya seront déposés par les fourgons pour prendre le train, la gare n’est toujours pas réalisée. Ce à quoi le ministre et les responsables locaux ont tenté d’apporter une solution sur place. C’est ainsi d’ailleurs que la décision de réalisation d’une gare provisoire et transitoire a été prise. Mais pour cet été, les milliers de passagers qui seront forcés, avec la mise en place du nouveau plan de circulation, à prendre le train se verront confrontés à des désagréments tels que celui d’attendre l’arrivée du train sous un soleil de plomb.
La visite d’avant-hier a été également une occasion pour Amar Tou de se rendre sur les chantiers du projet de la modernisation de la voie ferrée Tizi Ouzou-Thénia, puisque la partie Alger-Thénia est déjà électrifiée. Mais en plus de l’électrification de cette ligne ferroviaire, une partie du tronçon subira des travaux d’aménagement qui permettront de réduire la distance, d’élever le niveau de sécurité et d’éviter de transiter par des centres urbains. Une fois ce projet de modernisation achevé vers la fin 2011, comme l’a précisé le ministre qui a souligné, au passage, que les travaux ont déjà débuté en septembre 2009, la durée du voyage par train entre Tizi Ouzou et Alger, qui est actuellement de 2 heures, sera réduite à 1 heure 5 minutes et celle entre Tizi Ouzou et Thénia sera réduite à 28 minutes. Ce qui fera ainsi de Tizi Ouzou, a expliqué avec grande fierté le ministre, une banlieue d’Alger. Reste seulement à espérer que ce projet de modernisation, qui augmentera la vitesse du train à 160 km/h, ne prendra pas encore quinze autres années.