Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Actualité

Insécurité dans l’extrême sud du pays

Le vice-ministre de la Défense nationale interpellé

 Le vice-ministre de la Défense nationale, le général de corps d’armée, Ahmed Gaïd Salah, a été interpelé sur la dégradation de la sécurité à l’extrême sud du pays dans une correspondance adressée, sous le sceau de l’urgence, par le député de Tamanrasset, Mohamed Baba Ali. Le document dont nous détenons une copie sonne comme un cri d’alarme contre le banditisme qui sévit dans les régions de Tin Zaouatine et de Timiaouine où l’on a enregistré plusieurs agressions à main armée.
La dernière attaque survenue à Amded, à 350 km au nord de Tin Zaouatine, était la goutte qui avait fait déborder le vase, s’indigne le rédacteur de la lettre. Sept individus en provenance de Timiaouine, dans la wilaya d’Adrar, qui se dirigeaient vers Tamanrasset à bord de deux véhicules 4x4, ont été attaqués par une bande de malfaiteurs armés de fusils d’assaut, selon une source locale, et ont ouvert le feu sur les chauffeurs qui tentaient de s’enfuir blessant l’un d’eux à la tête.
Ce n’est pas la version du groupement de la gendarmerie de Tamanrasset qui a recommandé d’attendre les résultats de l’enquête puisqu’il ne “s’agissait pas d’une agression”, contrairement aux déclarations des victimes. En tout cas, la réaction du vice-ministre, qui a préféré clôturer son cycle de visites entamées depuis le début du Ramadhan dans cette région Sud, ne se fit pas attendre. Lors de son récent passage à Tin Zaouatine, où il a procédé à l’inauguration de la nouvelle plateforme pour aéronefs, Ahmed Gaïd Salah a prononcé une allocution d'orientation, rappelant que “la marche de l'ANP, digne héritière de l'Armée de libération nationale, va se poursuivre avec détermination pour franchir toutes les étapes afin d'optimiser les potentiels de nos forces armées grâce à l'aide de Dieu, puis au professionnalisme de haut niveau que connaissent désormais notre système de formation et l'effort de préparation au combat, dont la palpable réussite est démontrée à travers ces exercices tactiques d'évaluation sur le terrain que nous effectuons avec une grande maîtrise, aux tirs à balles réelles et avec des équipements sophistiqwués, au terme de chaque année d'instruction dans toutes les régions militaires”. Dans une déclaration répercutée par l’Aps, le général de corps d'armée a précisé que les défis notés ne sont relevés que par les vaillants fils de l'Algérie qui sont attachés à son avenir et au devenir de son peuple.


R. KARECHE


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER