Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Actualité

Projets économiques dans la wilaya de Béjaïa

Le wali appelle à la levée des blocages

Toufik Mezhoud, wali de Béjaïa par intérim. © D.R.

Pour Béjaïa, nul n’ignore que le projet qui fait l’objet d’un blocage arbitraire et injustifié est l’usine de trituration de graines oléagineuses du groupe Cevital.

Le wali de Béjaïa par intérim, Toufik Mezhoud, a plaidé, lors de l’installation du nouveau président de la Chambre de commerce et d’industrie (CCI) Soummam, pour “une contribution aux efforts déployés par les services de l'État afin de débarrasser la wilaya des blocages multiformes qui retardent son rayonnement et son épanouissement”.
Le chef de l’exécutif, qui a procédé à l’installation de Samir Mammasse en qualité de président de la Chambre de commerce et d’industrie Soummam, a implicitement reconnu, lors de son allocution, que la région de Béjaïa fait face à une multitude de blocages qui freinent son essor socioéconomique.
Toutefois, M. Mezhoud n'a pas jugé utile de préciser le nombre de projets bloqués, ni la nature de ces blocages, encore moins leurs responsables. Soit, mais le chef de l'exécutif de la wilaya de Béjaïa n'est pas sans savoir qu'outre les contraintes liées à la crise financière, absence d'assiettes foncières, oppositions citoyennes, fermetures des routes, lenteurs administratives, qui retardent la réalisation de projets, il y a des blocages d’ordre politique.
Pour Béjaïa, nul n’ignore que le projet qui fait l’objet d’un blocage arbitraire et injustifié est l’usine de trituration de graines oléagineuses du groupe Cevital. Un projet de loin le plus important de la wilaya.
Et M. Mezhoud est bien placé pour savoir l'importance d’un tel projet. Financé à 100% par les fonds propres du groupe Cevital, cet investissement d'envergure devrait être réalisé dans un terrain à vocation industrielle situé en dehors du périmètre du port de Béjaïa et acquis chez un particulier. Un terrain dont l’existence et la vocation ont été confirmés par les autorités locales, l’APC de Béjaïa et la Conservation foncière notamment. Une confirmation qui a battu en brèche les prétextes sur lesquels l’ancien directeur du port de Béjaïa s’était appuyé pour tenter de justifier sa décision en tout point illégale et arbitraire, mais qui n’a pas empêché que soit maintenu le blocage. Une situation qui contraste négativement avec l’appel du wali par intérim au président de la CCI et son bureau et à travers eux l'ensemble des opérateurs économiques “à œuvrer sans relâche afin d'impulser à la wilaya un développement économique local harmonieux, créateur de richesses et d'emplois au profit de la frange juvénile”.
Lors de la cérémonie à laquelle ont pris part le directeur du commerce, le directeur de l'industrie et le directeur de la CCI, le chef de l’exécutif a, par ailleurs, insisté sur le rôle considérable dévolu par les pouvoirs publics aux Chambres de commerce qui assument une mission représentative, consultative, administrative et d'expansion économique. “Dans le même sens, le nouveau président a tenu, tout d'abord, à remercier tous les membres sortants de l'assemblée générale pour tous les efforts fournis durant leur mandat et s'est engagé à ne ménager aucun effort à l'effet de porter aide et assistance aux entreprises de la wilaya pour permettre à cette dernière de redorer son blason d'antan”, note un communiqué de la Chambre de commerce et d’industrie de Béjaïa, transmis à notre rédaction.


H. K./K. O.

 


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER