Scroll To Top

A la une / Actualité

Lutte anti-Covid-19 à Oran

L’EHU prévoit 1 000 vaccinations par jour

© D. R.

Alors que l'Algérie s’apprête à réceptionner les premières doses du vaccin anti-Covid-19 russe Sputnik V, certains établissements de santé d’Oran se préparent au lancement de la vaccination dès la fin du mois.

Ainsi, l’EHU 1er-Novembre, qui gère l’hôpital de Chtaïbo, principale structure dédiée entièrement et exclusivement aux malades de la Covid-19, annonce, via un communiqué de presse, que l’établissement est en mesure d’assurer jusqu’à 1 000 vaccinations par jour.

“L’administration de l’EHU d’Oran est prête à mobiliser 200 infirmiers et une cinquantaine de médecins pour procéder à cette opération, ce qui permettra d’effectuer 1 000 vaccinations par jour”, lit-on dans le communiqué.

La direction de cet établissement de santé, qui souligne avoir mobilisé tous les moyens nécessaires afin de mener la campagne de vaccination à venir, ajoute disposer de “9 congélateurs à -80 degrés, 16 chambres froides, dont une dizaine de 100 mètres cubes à -30 et -40 degrés, ainsi qu'un certain nombre de frigidaires pouvant servir à la conservation du vaccin”.

Il faut dire que les conditions de stockage et de transport du vaccin, ainsi que son coût ont été au cœur du choix des pouvoirs publics du type de vaccin à acquérir.

Pour l’heure, les informations disponibles sur le Sputnik V assurent que les conditions de stockage du vaccin russe sont moins drastiques que les autres mis sur le marché et utilisés en Europe notamment. Le vaccin russe peut se conserver à des températures comprises entre 2 et 8°, indiquent, en effet, des sites spécialisés.

À noter que le Dr Djamel Fourar, directeur général de la prévention au ministère de la Santé et également porte-parole du Comité scientifique de suivi de l’évolution de la pandémie de Covid-19, a tout récemment indiqué que les personnes prioritaires pour la vaccination sont le personnel de santé, ainsi que les personnes âgées et vulnérables.
 

D. LOUKIL

 

 


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER