Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Actualité

Le Premier ministre russe Dmitri Medvedev aujourd’hui à Alger

L’élargissement de la coopération au menu

Dmitri Medvedev, Premier ministre russe. ©D. R.

Le Premier ministre russe a indiqué que la Russie et l'Algérie comptent imprégner une nouvelle dynamique à leur partenariat économique à travers la signature de contrats dans divers secteurs.

À l'invitation du Premier ministre, Ahmed Ouyahia, Dmitri Medvedev, Premier ministre russe, effectuera une visite officielle en Algérie les 9 et 10 octobre 2017, a indiqué hier un communiqué des services du Premier ministre. “Cette visite, qui succède à la tenue de la 8e session de la Commission mixte de coopération en septembre dernier, sera l'occasion pour l'Algérie et la Russie d'approfondir et de consolider leur dialogue stratégique et leur coopération multiforme, fondés sur la déclaration sur le partenariat signée à Moscou en avril 2001, sous l'égide de Son Excellence le président Abdelaziz Bouteflika, et son homologue, Son Excellence le président Vladimir Poutine”, ajoute le communiqué.
À la veille de son déplacement en Algérie, le Premier ministre russe a indiqué que la Russie et l'Algérie comptent imprégner une nouvelle dynamique à leur partenariat économique, en élargissant le champ de coopération bilatérale à travers la signature de contrats dans divers secteurs d'activité. “Nous envisageons de signer plusieurs accords de partenariat dans différents domaines. Nous avons la possibilité d’augmenter considérablement le volume des échanges dans les années à venir grâce à de nouveaux secteurs de travail que nous examinons activement aujourd’hui”, a déclaré M. Medvedev à l’APS. À l’occasion de cette visite, les deux parties examineront de nouvelles branches de partenariat à inclure ou à renforcer davantage dans le programme de partenariat. Le Premier ministre russe cite le secteur énergétique nucléaire, l’industrie agroalimentaire, l’extraction de ressources, le transport maritime, les hautes technologies et de l’espace, le bâtiment et l’industrie pharmaceutique. Il s’est félicité, par ailleurs, de la coopération active dans le domaine énergétique où “plusieurs projets rencontrent un vrai succès dans le secteur pétro-gazier”.
“La Russie et l’Algérie sont des exportateurs importants de gaz vers l’Europe. Ce fait nous aide à coopérer de manière concertée au sein des plateformes internationales telles que le Forum des pays exportateurs de gaz ou l’Opep s’il s’agit du pétrole. La Russie apprécie grandement ce dialogue et les possibilités de trouver des compromis”, estime-t-il. S’agissant de la coopération dans le secteur énergétique nucléaire, M. Medvedev indique qu’“une base juridique solide a été créée dans ce domaine. Si l’Algérie décidait de créer une industrie nucléaire nationale, nous serions prêts à offrir nos technologies et nos solutions techniques. (…) Nous sommes également prêts à étudier des projets concernant la production d’électricité propre par les installations éoliennes ou solaires”.
Rappelant que le volume des échanges russo-algériens a doublé l’année dernière, pour atteindre près de 4 milliards de dollars, le Premier ministre russe a estimé que “c’est déjà assez bien, mais il nous faut progresser davantage. (…) Je suis certain que nos pays ont le même intérêt à développer leur partenariat dans plusieurs domaines. Nous en avons les possibilités”.
Dans ce contexte, le Premier ministre russe a rappelé “le rôle-clé” confié à la commission intergouvernementale mixte algéro-russe de coopération commerciale, économique, scientifique et technique. Il a noté également l’apport du Conseil d’affaires russo-arabe et du Conseil d’affaires algéro-russe dans le développement des échanges bilatéraux.   

Saïd Smati


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER