Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Actualité

évaluation immobilière des biens

Les agences veulent créer un fichier national

Le portail des annonces immobilières “Lkeria.com” organise, en collaboration avec la Fédération nationale des agences immobilières (Fnai), des journées de sensibilisation immobilière (JSI). La 1re édition de ces JSI a été consacrée hier à l’évaluation immobilière.
Cette rencontre, qui a réuni les principaux agents immobiliers de la place, a été une occasion pour rappeler les critères et méthodes permettant d’évaluer un bien immobilier. Les différents participants ont axé leur intervention sur l’anarchie du marché de l’immobilier, ce qui rend, selon eux, l’évaluation difficile. Si les adhérents de la Fnai sont installés officiellement et détiennent un agrément qui leur donne la possibilité d’exercer légalement ce métier, d’autres intermédiaires se disant courtiers s’incrustent de manière illicite et indirecte dans cette corporation perturbant ainsi le marché. Les agents immobiliers affiliés à la fédération aspirent justement à assainir le marché de ce qu’ils appellent des “parasites” qui sont apparemment majoritaires. Par ailleurs, ils souhaitent créer un ficher national dans lequel seront fixés les prix des biens immobiliers suivant un barème précis et donner à cet instrument d’évaluation une base juridique. Outre la situation géographique, l’état du bien, l’acte de propriété, le certificat de conformité sont autant de paramètres qui déterminent l’évaluation et arrêtent le prix. L’expert, Abderrahmane Benyamina, estime qu’il est primordial de faire la différence entre le prix et la valeur du bien. L’évaluation s’articule, avoue M. Benyamina, autour de l’interaction entre la partie juridique, réglementaire, la partie physique et technique du bien immobilier. Le professionnel le plus apte à évaluer un bien immobilier reste, insiste-t-il, l’agent immobilier qui est confronté quotidiennement à la réalité du terrain. Pour effectuer son évaluation, l’agent a besoin de procédure pour élaborer un rapport et analyser des données, des documents et développer ainsi une expertise quotidienne la plus efficiente possible.

 


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER
Commentaires
1 réactions
Brahms le 24/05/2017 à 17h18

Bravo, il y a beaucoup à faire car sincèrement c'est du grand n'importe quoi. La dernière fois, sur le site internet, j'ai vu un magasin à vendre rue Didouche Mourad 14 milliards de dinars. Celui qui mets ce genre d’annonce ne se rend même pas compte de la réalité. Comment voulez vous acheter un magasin à 14 milliards de dinars pour y vendre quoi des pois chiche ? Autant mettre 14 milliards à la Banque et vous attendez tranquillement les intérêts. Enfin, faîtes un prix juste pas à louche.

Commentaires
1 réactions