Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Actualité

Manifestation devant le consulat d’algérie à Montréal

Les Algériens du Canada déterminés à poursuivre le combat

© D. R.

Les Algériens de Montréal ont manifesté samedi devant le consulat général d’Algérie à Montréal pour réitérer l’exigence historique du changement de système de gouvernance. En dépit des caprices de la météo, puisque la journée de samedi était pluvieuse, presque sans interruption avec plus de 30 mm, soit en moyenne l’équivalent pluviométrique de tout le mois de janvier, les manifestants ont tenu à rappeler au monde que le mouvement populaire peut toujours compter sur sa diaspora pour amplifier le noble combat du peuple algérien pour la liberté et la démocratie. 

Outre les chants patriotiques et autres chansons engagées de la protesta, les slogans habituels de la révolution du 22 février ont été scandés à tue-tête par les manifestants qui ont mis le focus sur la nécessité du démantèlement du système pour laisser place à une phase de transition démocratique censée déboucher vers la deuxième république, c’est-à-dire un État démocratique et social, tel que projeté par les pères fondateurs de la Révolution algérienne. “Pour le moment, le pouvoir a juste remplacé Bouteflika par Tebboune, il n’y a aucune trace du changement réclamé par le peuple manifestant”, dénonce un jeune manifestant. 

Comme le rassemblement a coïncidé avec la veille de Yennayer, jour de l’an amazigh, les manifestants ont apporté des sucreries et autres plats traditionnels cuisinés qu’ils ont partagés. Ce partage issu des pratiques ancestrales algériennes a scellé l’union des Algériens du Canada, lesquels ont appelé à l’unité d’action dans la poursuite du combat pacifique pour le départ du système.

L’emblème national et  le  drapeau amazigh se côtoyaient  dans le ciel  de Montréal en cette veille de Yennayer. Un enfant d’environ 10 ans, visiblement né au Québec, a brandi une pancarte où est repris le slogan historique du hirak : “Yetnehaw gaâ !” Cela renseigne sur la transmission générationnelle de l’idéal patriotique et démocratique des Algériens.

Cette reprise du flambeau, on la voit aussi dans l’implication de beaucoup de jeunes, filles et garçons, dans le combat de leurs parents. Ils participent souvent en famille aux manifestations pacifiques.  La manif s’est terminée comme à l’accoutumée avec l’hymne national et la promesse de revenir encore plus nombreux samedi prochain. Pour sa part, le Forum des Algériens de Montréal a tenu son assemblée bimensuelle à l’issue de l’acte 47 du hirak sur la place du Canada.   
 

De Montréal : Yahia Arkat



Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER