Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Actualité

Ils ont manifesté hier à Tizi Ouzou

Les artistes inventent “Révolte’art”

De nombreux artistes ont pris part, hier, à un grand rassemblement au centre-ville de Tizi Ouzou, plus précisément sur la placette du Musée de la Ville des Genêts, qu’ils ont occupée fièrement durant toute la matinée où certains ont esquissé quelques dessins à forte symbolique sur la révolte du peuple algérien, d’autres ont interprété des chansons à la gloire de la patrie ou même improvisé des scènes théâtrales pour exprimer ainsi leur rejet du système en place et exiger énergiquement une transition démocratique et pacifique. Initiée par un groupe d’artistes locaux, cette action de protestation, judicieuse et intitulée Révolte’art, a eu, également, l’adhésion de nombreux citoyens qui n’ont pas hésité
à mettre la main à la pâte pour exécuter de beaux dessins en relation avec le soulèvement populaire de millions d’Algériens. Pour les initiateurs du rassemblement, “Révolte’art est un événement regroupant différentes initiatives artistiques et culturelles. C’est un rassemblement d’artistes et d’intellectuels ayant pour but d’accompagner des revendications citoyennes, légitimes et pacifiques du peuple algérien” et d’expliquer qu’“à travers ce rassemblement, Révolte’art vise à promouvoir la lutte du peuple algérien avec l’art et la culture et à pérenniser le caractère pacifique de la révolution algérienne”.  
Selon les organisateurs de cet événement exceptionnel,
il est également question de “revendiquer une transition démocratique en Algérie dans le cadre d’une lutte pacifique et d’exprimer la solidarité agissante des artistes avec les manifestations pacifiques de millions d’Algériens, et ce,
à travers des prestations artistiques sur les places publiques”.
Et d’ajouter : “Les artistes tiennent aussi à appuyer les revendications de transition politique exigées par tout le peuple algérien par des performances artistiques et des ateliers-débats improvisés en plein public.”
Et en conclusion, tous les artistes ayant pris part à cette protesta ont tenu à souligner à l’unanimité que “la jeunesse algérienne a prouvé son niveau de conscience et sa détermination inébranlable à réaliser, coûte que coûte,
une transition démocratique qui garantisse l’expression artistique et culturelle en toute liberté”.


K. Tighilt

 


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER