Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Actualité

Boumerdès

Les avocats s’insurgent

Les avocats de Boumerdès ont observé hier une grève en signe de solidarité avec leur confrère, arrêté puis relâché sous contrôle judiciaire,Me Salah Dabouz. Cette action a paralysé tous les tribunaux ainsi que la cour, où plusieurs affaires ont dû être reportées. Me Dabouz, qui est affilié au bâtonnat de Boumerdès, a expliqué devant une commission d’avocats, tenue samedi dernier, que son interpellation est intervenue après avoir rendu publics les détails d’une affaires criminelle dont il était chargé et, qui, selon lui, a connu plusieurs dépassements, au détriment de son client. Il ajouté que le procureur l’a averti qu’il le mettra en prison, quel qu’en soit le prix. Le bâtonnat de Boumerdès a rendu publics deux communiqués par lesquels, il a affiché son soutien total à Me Dabouz et dénonce les agissements du procureur général de Ghardaïa qui a ordonné son arrestation. “Il (le procureur général) se prend pour un donneur d'ordres, et il croit être le seul à comprendre la politique et le droit et à mettre qui il veut en prison’’, lit-on dans le communiqué. Le bâtonnier Me Ahmed Ben Antar reproche, en effet, au procureur de Ghardaïa d’avoir ordonné l’arrestation de Me Dabouz, sans même l’avoir entendu, et de s’être érigé en homme politique.
 

N. OUHIB


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER