Scroll To Top

A la une / Actualité

Agenda politique

Les chantiers d’Abdelmadjid Tebboune

© C. E.

Comme   l’a  rappelé  le président  de  la  République  dans  son intervention du 13 décembre dernier, la priorité sera donnée à la loi électorale.

À  peine  revenu  d’un long séjour médical  en  Allemagne, le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, devra faire  face  à un agenda politique soutenu.   Dans  l’immédiat, le  chef  de  l’État  devra  signer,  aujourd’hui, comme le veut la tradition, la loi de finances 2021.

Le texte avait été adopté depuis un peu plus d’un mois par les membres des deux Chambres du Parlement. La signature du document donnera ainsi le coup d’envoi à l’application du texte qui entrera en vigueur dès demain, 1er janvier 2021. 

La cérémonie se déroulera donc en présence des membres du gouvernement et des responsables du Parlement. C’est la tradition. L’autre texte qui attend le paraphe du chef de l’État est celui de la nouvelle version de la Constitution. Adoptée par référendum le 1er novembre dernier, la nouvelle loi fondamentale n’a pu entrer en vigueur à cause de l’absence du chef de l’État.

Cet acte ouvrira la voie à  l’adoption  des  autres  lois  organiques  qui  en découleront. Comme l’a rappelé Abdelmadjid Tebboune dans son intervention du 13 décembre dernier, la priorité sera donnée à la loi électorale. C’est ce texte qui déterminera les modalités d’organisation d’élections législatives et locales anticipées.

En principe, la première  version  du document sera remise au chef de l’État dans les tout prochains jours. “Je souhaiterais que les citoyens plébiscitent le projet de révision constitutionnelle, pour qu'on puisse passer directement à la révision de la loi portant régime électoral, laquelle sera soumise au Parlement pour donner naissance, si possible, à de  nouvelles  institutions élues (...)”, avait précisé le président de la République lors d'une entrevue avec des responsables de médias nationaux en septembre dernier.

Lors de sa dernière intervention publique depuis l’Allemagne, le chef de l’État avait demandé l’achèvement de la rédaction de la nouvelle loi électorale dans un délai de 10 à 15 jours. Cela  fait 17  jours  que  cette  instruction  avait  été donnée.

Comme pour le texte de la révision constitutionnelle, la nouvelle mouture de la loi électorale est confiée au professeur Laraba. Outre la loi électorale, le chef de l’État avait promis, en septembre dernier, l’adoption  d’une loi sur les partis politiques.  Ce  qui  ouvrira  la  voie  à  la  création  de  nouvelles  formations politiques en plus de celles qui existent qui, pour leur part, doivent également se conformer au nouveau texte.

Une fois les deux textes amendés, le chef de l’État procédera à la dissolution de l’Assemblée populaire nationale pour ouvrir la voie à de nouvelles élections législatives probablement dès le printemps prochain. L’objectif étant de “doter le pays de nouvelles institutions légitimes”.

En plus de ces échéances politiques, le chef de l’État devra s’atteler à ses projets urgents. C’est notamment le cas  de  la  gestion de la pandémie de Covid-19.

Symboliquement, c’est lui qui devra choisir le fournisseur du vaccin qui sera importé par les autorités algériennes, même  si les  deux communications téléphoniques  échangées  ces  derniers  jours  entre le  Premier ministre Abdelaziz Djerad et ses homologues chinois et russes laissent à penser que l’Algérie avait choisi les vaccins développés par les laboratoires de ces deux pays. Abdelmadjid Tebboune devra également gérer le dossier des “zones d’ombre” et les contre-coups de la crise économique et sociale. 
 

Ali BOUKHLEF

 

 


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER