Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Actualité

La crème cicatrisante Hebermin en rupture depuis 6 mois

Les diabétiques pris en otage

Des médicaments de différentes classes thérapeutiques ne sont plus disponibles depuis quelques mois déjà en Algérie. L’Association des diabétiques, présidée par M. Fayçal Ohadda, déplore l’absence, entre autres, de la crème cicatrisante Hebermin au sein des pharmacies d’officine depuis plus de 6 mois ! Elle s’interroge sur les raisons qui ont fait que cette pommade ne soit pas commercialisée par les pharmaciens.
“L’on se demande pourquoi ce produit d’abord algérien, car fabriqué localement et de surcroît efficace, n’est pas vendu en pharmacies d’officine ?” déclare M. Ohadda. Il s’agit, selon lui, d’une “crème à la fois hydratante et cicatrisante, bénéfique pour le diabétique, notamment celui qui est atteint de l’ulcère du pied diabétique”. Il est “illogique et inconcevable”, regrette-t-il, qu’un produit fabriqué par un seul et unique producteur algérien soit indisponible en Algérie. Interrogé sur les raisons qui sont à l’origine de cette pénurie, le président de l’Association des diabétiques répond : “Ce qui m’intéresse en tant que représentant des malades, c’est que ce médicament, indispensable, voire vital pour le diabétique, faut-il le préciser, soit accessible dans les différentes pharmacies réparties à travers tout le territoire national.” Selon notre interlocuteur, le problème serait dû à un malentendu entre le ministère de la Santé et le fabricant. Il déplore que cette situation nuise aux malades.  
Le Syndicat national des pharmaciens d’officine (Snapo) s’interroge, lui aussi, sur les raisons du retrait d’Hebermin du marché. “Nous n’avons pas été destinataires d’une note justifiant le blocage de ce produit pour des raisons techniques ou scientifiques de la part des sociétés savantes. Nous n’avons pas reçu une notification faisant état d’un retrait sur la base d’une défaillance scientifique pour ce produit. Le médicament est retiré, au contraire, par mesure administrative”, indique M. Sallah-Eddine Manaa, porte-parole du Snapo.
“Pour nous, en tant que pharmaciens, le produit est conforme”, relève M. Manaa. “Ce médicament est hautement demandé par les malades au pied diabétique et les brûlés de troisième degré. Il a de bons résultats”, ajoute-t-il. “Nous demandons à ce que la lumière soit faite sur cette mesure administrative qui a trop duré, au grand dam des diabétiques”, estime le responsable du Snapo qui confirme que le produit est stocké dans plusieurs pharmacies, en attente d’être débloqué.
Contacté à ce propos, M. Slim Belkessam, conseiller du ministre de la Santé, soutient mordicus que la “situation sera régularisée très rapidement”. Pour M. Belkessam, “ça devrait rentrer dans l’ordre dans les jours qui viennent”. Une bonne nouvelle qui ne manquera pas de  rassurer tous les diabétiques.


B. K.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER
Commentaires
1 réactions
Brahms le 08/05/2018 à 10h10

La berbérine guérit le diabète (produit naturel) mais l'industrie pharmaceutique évite d'en parler pour éviter que les gens guérissent. Le diabète provient du pancréas organe du corps où il y a trop de gras dessus. Il faut donc supprimer le gras (matières grasses) et le sucre qui sont des poisons pour le corps. Cette maladie auto - immune reste très dangereuse car elle peut donner un caillot de sang amenant la crise cardiaque (AVC) ou (infarctus) et aussi l'amputation et la cécité.

Commentaires
1 réactions