Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Actualité

Cas de choléra en rapport avec la mobilité des populations

Les directeurs de la santé instruits à l’effet d'"investiguer immédiatement"

© D. R.

L'ensemble des directeurs de la Santé et de la Population des wilayas ont été instruits à l'effet  d'"investiguer  immédiatement" tous cas suspects concernant l'épidémie du choléra qui peuvent apparaître du fait de la mobilité des populations, selon un communiqué du ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, répercuté  lundi par l’APS.  Suspectée puis déclarée en août, soit au lendemain de la fête de la l’Aïd, l’épidémie du choléra continue à faire de nouveaux cas. Le ministère a révélé que les plus récents, enregistrés à Oran et à Ain Taya (à l’est d’Alger), sont des “cas sporadiques” ayant été contaminé, selon l'enquête épidémiologique, par des porteurs sains. Il a été précisé par ailleurs que le cas hospitalisé à l’EHS Sidi Chahmi d’Oran n’est pas originaire de la wilaya Oran.

L.S

Publié dans : Choléra

ARTICLES CONNEXES

  • Plusieurs patients sont sous surveillance à l’hôpital de Boufarik
    Les Blidéens redoutent le pire

    Le service d’infectiologie de l’hôpital de Boufarik qui, rappelons-le, a une capacité de 62 lits, ne suffit plus pour accueillir les nouveaux malades.

  • Blida
    Décès d’une deuxième personne

    Un homme âgé de 77 ans, présentant les symptômes de choléra (diarrhée, fièvre et vomissements), est décédé hier au service de l’Institut du rein à l’hôpital Frantz-Fanon de Blida.

  • La wilaya a été désignée comme l'“épicentre” de l'épidémie
    Panique chez la population à Bouira

    L’Institut Pasteur d'Alger (IPA), qui a communiqué jeudi les résultats des analyses bactériologiques, a confirmé qu’il s'agit bel et bien du choléra.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER