Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Actualité

APW de Tizi Ouzou

Les élus du FFS s’entredéchirent

Rien ne va plus entre les élus FFS à l’APW de Tizi Ouzou dont six militants, en l’occurrence Atek Djouher, Msela Mohammed, Sadik Ali, Sahli Youcef, Nabila Smaïl et Tayeb Salima, viennent de charger, à travers une déclaration, d’autres élus du même parti, dont le P/APW, Youcef Aouchich. Dans cette déclaration, les élus contestataires annoncent leur retrait de confiance à leurs camarades en affirmant “ne plus accréditer ou valider les orientations tendancieuses et machiavéliques d’un groupe d’élus”. Les signataires vont encore plus loin en accusant leurs camarades d’“exécuter des stratégies étrangères et contraires aux nobles missions de la gestion des affaires ordinaires de la wilaya”. À travers le même document, les six signataires reprochent à leurs désormais adversaires au sein du FFS d’organiser “des réunions clandestines et répétées dans l’enceinte même de cette institution qui porte le nom du défunt Rabah Aïssat, afin de neutraliser le FFS et ses instances légitimes”. Les rédacteurs de ce pamphlet n’hésitent pas non plus à qualifier les “agissements” de ce groupe “de grave entorse aux prérogatives de l’assemblée qui prive la population de Tizi Ouzou d’une assemblée censée être à son service et qui constituent une grave dérive qui déteint négativement sur les intérêts des citoyens et du parti”. Tout en se démarquant du “président d’APW et de son groupe”, lit-on dans le document, les six élus contestataires à l’APW de Tizi Ouzou réaffirment leur “soutien à la direction légitime du FFS, représentée par son instance présidentielle et par Hakim Belahcel, le premier secrétaire national”.                                             

 K. Tighilt


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER