Scroll To Top
FLASH
  • Le procès de Kamel Chikhi, dit "El Boucher", est reporté au 19 juin sur demande ses avocats.

A la une / Actualité

Université de Bab Ezzouar

Les étudiants en biologie entament leur 5e journée de grève

Photo : D.R

Les étudiants de la faculté de science de la nature et de la vie (SNV) de l'université Houari-Boumediene (USTHB) entament leur cinquième jour de grève. L’arrêt de cours et la fermeture de la faculté a débuté le 22 novembre dernier se maintient toujours. Les grévistes affirment qu'ils ne reprendront les cours qu'après l’obtention de leurs « droits », comme indiqué par une étudiante à la Rédaction Numérique de "Liberté" (#RNL). 

                                           

Une capture d'écran circulant sur les pages Facebook des étudiants en biologie

Pour les conditions de la reprise des cours, le collectif la délégation de la SNV a dressé dans le compte rendu de la réunion de négociation avec la direction, une série de points, dont la #RNL a eu une copie. « Concernant les conditions de la reprise des cours, TD et TP : Aucun cours n’est considéré comme étant fait durant les journées de grèves ; Si un manquement à ces conditions est remarqué, un signalement doit être fait au niveau des responsables du L1, L2, et chefs des départements. » est une partie des revendications des grévistes. 

La #RNL a pris également attache avec un groupe d’étudiants, qui a assuré qu’ « avant d’en arriver là, d’autres démarches, pétitions, lettre administrative au recteur, à la doyenne, nous avions eu une réunion avec les responsables de notre faculté qui nous avaient assuré que des mesures seraient prises, à défaut de rétablir les impressions comme par le passé ». Tout en ajoutant qu’ils se sont mis d’accord sur le fait d’envoyer les cours par mail, « ce compromis n’a jamais abouti, nous n’avons plus eu aucune nouvelle après cela », ont-ils regretté.

Les étudiants en biologie poursuivent leur grève. Photo : D.R

Mardi dernier, une forte mobilisation des étudiants a eu lieu à l’enceinte de la faculté. L’objectif de cette grève est de dénoncer et d’interpeller les responsables du département sur leurs revendications.

La restriction budgétaire "injustifiée" est la plus critiquée. Les anomalies signalées par les futurs biologistes et reçues par la #RNL sont, entre autres, les suivantes:

-"Impression des supports de cours/TD/TP qui ne se font toujours pas et aucune autre alternative n’a vu le jour ; 

-Les sorties pédagogiques annulées, les stages... ;

-Les Travaux Pratiques devenus Travaux Théoriques ou carrément absents dans certaines spécialités." 

 

Les étudiants en biologie poursuivent leur grève. Photo : D.R

Imène AMOKRANE

@ImeneAmokrane

ARTICLES CONNEXES


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER
Commentaires
1 réactions
ALI MEDFA3 le 27/11/2016 à 18h42

Je connais des master en biologie (bab ezouar)impossible de trouver un travail, pour ceux qui ont pu dénicher un job, c'est le calvaire,on exige un trilingue avec des connaissances en informatique ,servir le café,décharger le fourgon,6j/7 (54h) seul vendredi congé et dans tous les cas le salaire est de 18000 dinars (anem)

Commentaires
1 réactions