Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Actualité

Ils ont entamé leur marche à partir de la Place des Martyrs

Les étudiants ne lâchent pas les symboles du système

Photo : ©Sihem BENMALEK

Des centaines d'étudiants manifestent, ce mardi, à Alger, pour la 20e fois consécutive. 

Venus de plusieurs universités et facultés d'Alger et ses alentours, les étudiants, qui ont entamé leur marche à partir de la Place des Martyrs, peu avant 10h30, ont scandé plusieurs slogans, notamment "Dawla madania machi askaria (un État civil et non militaire, ndlr)".

Les manifestants qui se trouvent en ce moment (11h30) à hauteur de la rue Larbi Ben M'hidi,  brandissent plusieurs banderoles et pancartes hostiles aux symboles du pouvoir en place, et scandent "Harirou el mouaâtaqaline (libérez les détenus, ndlr)". Ils se dirigent vers la rue Hassiba Ben Bouali.

Les manifestants ont également scandé des slogans pour une presse libre et indépendante.
 

Imène AMOKRANE

ARTICLES CONNEXES

  • [Vidéos] Début du 26e vendredi à Alger
    La marche s’annonce grandiose

    La manifestation de ce 26e vendredi s’annonce grandiose vu le nombre des manifestants qui ont déjà investi les rues du centre d’Alger.

  • [Vidéos] 25e vendredi
    L’essentiel de la manifestation à Alger

    Les manifestants ont une nouvelle fois investi la capitale, ce vendredi, pour demander le départ de tout le système et la libération des détenus d’opinion.

  • Ils ont tenté de leur arracher une banderole hostile au système
    Des étudiants repoussent des policiers en civil à Alger

    Des policiers en civil ont tenté, ce mardi, peu avant midi trente, à hauteur de la Fac centrale d'Alger, d'arracher une banderole portée par les étudiants, et sur laquelle on peut lire "Non à la mafia politico-financière".


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER