Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Actualité

34e manifestation du mardi

Les étudiants rejettent le projet de loi des hydrocarbures

Photo : ©Sihem BENMALEK

Pour la 34e semaine consécutive, les étudiants défilent à Alger ce mardi matin pour dénoncer le projet de loi sur les hydrocarbures et rejeter la tenue de l’élection présidentielle le 12 décembre prochain.

« La loi des hydrocarbures à la poubelle »,  «  État civile et non militaire »,« l’Algérie aura son indépendance », sont autant de slogans scandés par les manifestants. Ils ont également réclamé la libération des détenus « qui ne sont pas des dealers », ont-ils entonné.

Cette manifestation a démarré vers 10h heures de la Place des Martyrs pour s'achever en début d'après midi à la Grande Poste, en passant par la rue Larbi Ben M’hidi, l’avenue Pasteur et la Place Audin lieu habituel de convergence des marches depuis février dernier. Jeunes, travailleurs et retraités se sont joint à cette manifestation, comme ils l’ont promis lors de la marche du vendredi dernier, où ils ont crié en chœur : « le mardi on marchera avec les étudiants.

©Sihem BENMALEK

Imène AMOKRANE


ARTICLES CONNEXES

  • Une foule immense à l’entame de la 39e marche des étudiants à Alger
    «Pas de vote avec les bandes mafieuses»

    C’est par milliers que les étudiants, appuyés par des citoyens de tous bords, ont entamé, ce mardi, leur 39e marche contre le système, à partir de la Place des Martyrs, à Alger. Ils scandent «Il n’y’ aura pas de vote avec les bandes mafieuses».

  • 38e manifestation des étudiants à Alger
    Ils dénoncent le verdict contre les détenus d’opinion

    Les étudiants ont pour la 38e semaine consécutive défilé dans la capitale Alger, réitérant leur rejet de la présidentielle du 12 décembre et dénonçant la peine prononcée vers 2h du matin à l’encontre des détenus d’opinion.

  • 37e manifestation du mardi à Alger
    Les étudiants appellent les magistrats à se libérer de la bande

    De nombreux étudiants ont manifesté aujourd'hui à Alger pour la 37e semaine consécutive contre le maintien du système en place et la tenue des élections présidentielles prévues pour le 12 décembre.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER