Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Actualité

Tout en dénonçant l’accord militaire turco-libyen

Les Européens et l’Égypte à la manœuvre

© D. R.

Le chef de la diplomatie européenne, Josep Borrell, a appelé, hier, à une solution politique en Libye, où Ankara a annoncé le déploiement de troupes au sol, avertissant d'une “escalade imminente de la violence” autour de Tripoli. “Les derniers événements en Libye indiquent qu'une escalade de la violence autour de Tripoli pourrait être imminente”, a déclaré le haut représentant de l'UE pour les affaires étrangères dans un communiqué.

“Aujourd'hui, il est plus urgent que jamais de travailler véritablement à une solution politique à la crise en Libye. L'Union européenne appelle toutes les parties à s'engager dans un processus politique sous l'égide des Nations unies”, a ajouté M. Borrell.  Par ailleurs, une réunion ministérielle de quatre pays européens sur la situation en Libye aura lieu demain au Caire, a rapporté l’AFP.

Le ministre égyptien des Affaires étrangères, Sameh Choukry, a invité ses homologues français, italien, grec et chypriote à se réunir au Caire. Le Caire a précisé qu'il s'agira de “faire avancer la recherche d'une solution globale à la crise libyenne et faire face à tout ce qui y constituerait un obstacle”.

L'Égypte considère que la situation de la Libye voisine relève de sa “sécurité nationale” et a mis en garde contre “les conséquences d'une quelconque intervention militaire en Libye”. Depuis la destitution en 2013 du président Morsi, alors  allié  d'Ankara,  par Abdel Fattah al-Sissi  devenu  dès  lors président, les relations entre l'Égypte et la Turquie sont tendues.
 

R. I./Agences


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER