Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Actualité

Confection des listes pour les prochaines élections

Les “fortunes” diverses des partis à Oran

Rien, extérieurement, ne semble indiquer que l'on se prépare et que l'on s'achemine vers une campagne électorale. Dans la rue, monsieur Tout-le-Monde vous toise d'un regard presque moqueur, quand on tente d’entamer la discussion sur ce sujet. Et pour cause tout se déroule encore en vase clos, dans les officines des partis politiques, qui arrivent encore à ce stade des préparatifs à cacher les conflits de personnes. Et le premier constat qui est fait, c'est que “les fortunes” sont diverses pour les partis et les candidats. Entre l'abondance de dossiers de candidats pour certains partis et l'écueil des 4% pour d'autres, la palme revient au FLN.
Avec ses trois mouhafadhas à Oran, ce sont 333 dossiers, dont ceux de 90 femmes qui ont été transmis à la direction. Un ancien ministre, le nouveau mouhafedh du centre-ville, Mahi Khelil, dont l'installation a provoqué bien des colères localement, est pressenti comme future tête de liste, alors qu'aucun ministre en poste ne s'est manifesté pour être sur la liste d'Oran. Sur les 12 députés sortants, 10 se représentent pour une nouvelle législature. À côté, chez l'autre “grand” parti, le RND, l'on semble avoir été plus modeste avec 82 dossiers transmis à la direction.
Là aussi les questions de divisions et de querelles, ne débordent pas vraiment, bien qu'avec deux ministres candidats sur Oran, Mohamed Mebarki et Tayeb Zitouni, la question de la tête de liste va faire rage en interne. À noter que sur les 3 députés du RND à Oran, seule Ratiba A. se représente.
Ailleurs, l'alliance MSP-Front du changement  semble passer en douceur pour l'heure, puisqu'une liste commune est confectionnée avec l'accord d'inscrire un candidat du MSP tête de liste. 30 dossiers ont été envoyés d'Oran, pour cette alliance.
D'autres partis comme le PT ont entamé la collecte des dossiers, le parti Taj d'Amar Ghoul, a choisi un homme d'affaires comme tête de liste et poursuit ses préparatifs, nous a-t-on dit. D'autres formations se retrouvent avec l'écueil des 4% et des signatures à recueillir, l'on y retrouve à ce titre le FFS qui a, ainsi, beaucoup perdu de sa base et de sa force à Oran. L'ANR a, de même, lancé sa campagne de recueil de signatures dans toute la wilaya.  
D'autres formations politiques comme le RCD ou encore le MPA ou le FJD, sont aussi discrets et travaillent à la finalisation des listes de leurs candidats.


D. LOUKIL

 


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER