Scroll To Top
FLASH
  • Le procès de Kamel Chikhi, dit "El Boucher", est reporté au 19 juin sur demande ses avocats.

A la une / Actualité

Retour “télévisé” de l’ex-ministre de l’énergie et des mines

Les internautes, scandalisés, se déchaînent

Le retour tonitruant de l’ancien ministre de l’Énergie et des Mines Chakib Khelil a été perçu négativement par les internautes sur les réseaux sociaux. Et c’est le moins qu’on puisse dire. Que ce soit sur Facebook ou Twitter, les réactions défavorables continuaient, hier, à se multiplier. Globalement, l’opinion semble, disons-le franchement, estomaquée. Entre surprise, indignation et révolte, de nombreux internautes n’ont pas hésité à exprimer leur colère. Contrairement à Amar Saâdani de l’ex-parti unique, et la chaîne Ennahar qui a donné l’information en exclusivité ; sur les “médias sociaux”, personne ne trouve de vertu au “revenant”. Pis encore, pour la plupart, ce retour n’augurerait rien de bon. Ainsi, Faycel H. se demande sur Twitter si ce retour ne signifie pas, en réalité, “un code secret pour le déclenchement de l'attaque d’In Salah” survenue hier. Idem pour Larbi Ouvaki qui, lui, fait état de son “mauvais pressentiment”. À l’en croire, Chakib Khelil serait sur les traces de Bouteflika et sera donc carrément “le prochain Président de l’Algérie”. Pour sa part, Loveliberty14 n’est pas surprise outre mesure. Et pour cause ! “Le retour glorieux du corrompu n’est pas étonnant puisque Bouteflika règne toujours en Algérie.”   Abondant dans le même sens, Lilia Yan — pour qui cette affaire dépasse tout entendement — n’en estime pas moins qu’après nous avoir imposé “la mascarade d’un Président malade”,  plus rien ne devrait, aujourd’hui, nous surprendre. Dur, dur… Djihane estime qu’“en honorant  un voleur, la terre des martyrs est déshonorée aux yeux du monde entier”. Pour elle, le droit du peuple à disposer de lui-même est dorénavant “dans la poche de Chakib Khelil”. Il faut dire que l’ironie dans ces commentaires n’est jamais loin. Ainsi, Spaudling prête des propos à l’ancien ministre de l’Énergie qui aurait, selon lui, déclaré : “Je reviens me racheter car il me reste assez d'argent.” Et d’en remettre ensuite une couche : “Est-ce un oiseau ? Est-ce un avion ? Non, ce n’est que Chakib Khelil qui vole au-dessus des lois algériennes.” Au-delà des parodies, pour Samia Z., il n’y a aucun doute, “ce retour consacre d’abord l'impunité en Algérie comme une valeur absolue”. Perdant un peu son latin face à la “passivité” ambiante, Hocine a eu ce mot d’anthologie : “Cha3b machi rajel !” (Le peuple n'est pas un homme !) Réponse ou explication d’Akli Mansour : “Le peuple s'en fout de l'Algérie car il veut juste aller au paradis.” Seul motif de consolation pour oublier le retour de Chakib Khelil, Moh Souar, un supporter du Real Madrid, dit attendre fiévreusement le tirage au sort de la Ligue des clubs champions qui devait intervenir hier. Sur ce chapitre du football, Hakim croit savoir que ce n'est pas Chakib Khelil qui a volé l'argent de Sonatrach, mais bien Benzema. Enfin, Sherifa Ben qui, pourtant, estime n’avoir “rien à dire” à ce sujet saisira l’occasion de la journée sainte du vendredi pour s’en remettre à Dieu qu’elle implore pour préserver l’Algérie.


M.-C. L.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER