Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Actualité

wilaya de béjaïa

Les maires en conclave aujourd’hui

Emboîtant le pas aux magistrats indépendants qui refusent d’ores et déjà de superviser l’opération de vote en prévision de l’élection présidentielle du 4 juillet prochain, plusieurs présidents d’APC de la wilaya de Béjaïa viennent d’annoncer officiellement leur refus d’organiser ce scrutin, et ce, par respect à la volonté populaire. Dans un communiqué rendu public à l’issue d’une réunion tenue, avant-hier, au siège de l’APC de Sidi Aïch, une dizaine de P/APC  de la vallée de la Soummam ont fait part de leur décision de ne pas s’investir dans les préparatifs de cette échéance électorale annoncée par le très controversé chef de l’État par intérim, Abdelkader Bensalah. “Nous, les P/APC des communes citées ci-après, réunis ce dimanche 14 avril 2019, à Sidi Aïch, refusons d’organiser l’élection présidentielle du 4 juillet prochain, largement rejetée d’ores et déjà par le peuple algérien”, ont-ils noté dans leur communiqué. 15 P/APC FFS ont, eux aussi, annoncé, dans un communiqué, qu’ils se joignent au mouvement de boycott de la présidentielle. Outre les P/APC  d’obédience RCD, qui ont été à l’origine de cette initiative, on a noté la présence à cette réunion, du président de l’APC d’Ouzellaguen (indépendant) et celle de l’édile communal d’Amalou, élu sous la bannière du RND. 

Par ailleurs, les signataires de ce communiqué appellent l’ensemble des P/APC de la wilaya de Béjaïa à venir prendre part à la rencontre de concertation, prévue pour aujourd’hui, à 14h, à la salle des délibérations de l’APW. Selon le premier magistrat de la commune de Tinebdar, Mustapha Hadjal, tous les P/APC de la région sont conviés à cette réunion afin de débattre des voies et moyens à mettre en œuvre en vue d’aller vers “un rejet officiel et massif de cette énième mascarade électorale imposée par un régime aux abois”. Notre interlocuteur nous a fait savoir que même les secrétaires généraux des APC de Béjaïa s’apprêtent, eux aussi, à rejoindre ce mouvement de contestation visant à “faire échec à cette ultime manœuvre du pouvoir en place”.


KAMAL OUHNIA


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER