Scroll To Top
FLASH
  • L'Algérie a enregistré 153 nouveaux cas, 104 guérisons et 3 décès durant les dernières 24 heures
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Actualité

8 851 accidents de la route enregistrés durant le premier semestre 2020

Les moins de 30 ans, premiers responsables


Les jeunes âgés entre 18 et 29 ans ont été responsables de 30,43% de l’ensemble des accidents de la route survenus sur le territoire national durant le premier semestre de l’année en cours, selon un décompte de la direction de la sécurité relevant de la Sûreté nationale, soit 2 693 accidents causés par cette catégorie d’âge sur les 8 851 enregistrés durant cette période.

Les moins de 30 ans représentent également près de la moitié (42,86%) des décès liés aux accidents de la route et 54,89% des blessés. Dans 46% des cas, le conducteur était titulaire d’un permis de conduire de moins de cinq ans, entraînant 4 025 collisions. 

La police nationale a comptabilisé, en outre, 1 579 accidents de motocycles représentant un   degré d’implication de l’ordre de 17,84% sur l’ensemble des délits routiers. Un chiffre effarant, sachant que, selon les statistiques de 2018, les motocycles en circulation représentent 01,83% du parc national. En l’occurrence 171 988 unités. Selon la même source, les hommes sont les premières victimes avec 1 022 décès et 9 632 blessés, contre respectivement 210 décès et 2 207 blessés pour la gent féminine.

Dans les zones urbaines, relève-t-on, les piétons sont les plus exposés aux accidents de la route, avec 47,60% de l’ensemble des décès et 38,71% des blessés. La capitale, qui détient 15,75% de l’ensemble du parc automobile, arrive en tête du classement avec 390 accidents routiers enregistrés durant le premier semestre 2020, suivi de près par M’sila (378) et Chlef (319).

Les dimanches et jeudis sont, relève-t-on, les jours propices aux accidents de la route à cause de la densité du trafic. Et en dépit du couvre-feu en vigueur imposé dans le cadre de la lutte contre le coronavirus, la tranche horaire comprise entre 18h et minuit s’est illustrée avec 2 345 accidents dus à l’excès de vitesse essentiellement.

Une note d’optimisme toutefois : le nombre des décès a baissé de 21,37% et de blessés de 26,47% durant le premier semestre 2020 par rapport à la même période en 2019. 

 


R. N.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER