Scroll To Top
FLASH
  • L'Algérie a enregistré 306 nouveaux cas de Covid-19 durant les dernières 24 heures, portant le nombre des cas confirmés à 57332
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Actualité

ils soutiennent la contestation populaire

Les moudjahidine dénoncent un système véreux


L’Organisation nationale des moudjahidine (ONM) a exprimé, hier, son soutien au mouvement de contestation populaire que connaît actuellement le pays, dénonçant, dans un communiqué officiel adressé à notre rédaction, l’existence de cercles économiques et politiques véreux ayant accaparé, ces dernières années, des fortunes colossales sur les ressources du Trésor public. La scène nationale, relève ainsi l’ONM dans son communiqué, “traverse, ces derniers jours, une lutte populaire sans précédent, axée sur une idée essentielle, qui est l’accumulation de réalités douloureuses, engendrées par des pratiques contraires aux aspirations légitimes du peuple aux plans socioéconomique et culturel”. “Notre organisation relève avec fierté, et au nom de tous les moudjahidine, le caractère responsable, discipliné et civilisé qui a marqué le mouvement de contestation populaire que connaît actuellement la scène nationale et qui a suscité l’admiration du monde entier”, ajoute l’ONM. Selon le même communiqué, l’absence d’un processus de développement concret décollant des transformations qu’a connues la société algérienne à l’issue des événements de la décennie du terrorisme “a nourri le désespoir dans l’esprit des citoyens, notamment des jeunes, qui ont été privés de leurs droits au travail et aux perspectives de construire leur avenir”. En parallèle, dénonce l’ONM, “une alliance illégitime s’est formée entre des cercles influents au sein du pouvoir et d’autres infiltrés et intrus, s’imposant comme une force économique et d’investissement imaginaire et s’ouvrant ainsi la voie à l’accaparement illégal de capitaux colossaux sur l’argent du Trésor public”. Sous le couvert de la promotion de l’investissement national, ces cercles véreux, ajoute la même organisation, “sont parvenus à consolider leurs liens avec certaines hautes sphères au sommet de l’État, accaparant ainsi illicitement des fortunes colossales en un temps record”. Aussi, cet état de fait, qualifie l’ONM, “est à la fois très grave et totalement contraire aux espoirs légitimes de notre peuple, qui aspire à des démarches politiques et économiques efficientes pour propulser le pays dans la voie du développement tel que stipulé dans le manifeste du 1er Novembre 1954”. En définitive, tranche l’Organisation des moudjahidine, “ces circonstances ont mis aujourd’hui la société algérienne, avec ses différentes composantes, devant le devoir de sortir dans la rue et de réclamer la satisfaction des revendications qu’elle porte comme étant l’expression véritable de la volonté du peuple”.


Akli R.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER