Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Actualité

Droit additionnel provisoire de sauvegarde

Les opérateurs invités à faire des propositions

Les opérateurs économiques de plusieurs filières ont été invités à soumettre leurs propositions à la commission consultative en vue de l'application du Droit additionnel provisoire de sauvegarde (Daps) instauré en vertu de la loi de finances complémentaire pour 2018 (LFC 2018), a indiqué hier un communiqué du ministère du Commerce.
Dans le cadre des travaux de concertation avec les différentes filières visant la protection de la production nationale, et dans la perspective de la mise en œuvre du Daps, instauré en vertu de la LFC 2018, plusieurs réunions ont été organisées durant ce mois de juillet avec les représentants des filières “plastique”, “céramique”, “aluminium” et “agroalimentaire”, a précisé la même source. À cet effet, les opérateurs économiques ont été invités à soumettre leurs propositions dans “les meilleurs délais” à la commission consultative intersectorielle des mesures de sauvegarde, a souligné le communiqué.
L'objectif principal de ces réunions, présidées par le ministre du Commerce, Saïd Djellab, est de collecter les informations nécessaires pour une meilleure visibilité de la mise en œuvre de l'application du Daps. Hier, dans le cadre de la poursuite des travaux de concertation, deux réunions de la commission consultative ont eu lieu au siège d'Algex, avec les représentants des filières électroménagers et papiers et cartons, sous la présidence de M. Djellab.  À ce titre, le ministre a identifié quatre paramètres pour l'identification des produits à soumettre au Daps et les taux y afférent, à savoir : la capacité de production installée, le taux de couverture du marché national, les perspectives d'investissement, ainsi que les perspectives d'exportation.  
Au cours de la réunion avec la filière papier, M. Djellab et les membres de la commission se sont félicités de la création d'une association regroupant les producteurs nationaux de carton.   Au même titre, M. Djellab a invité les producteurs d'électroménagers et électronique à se fédérer en association à l’instar d'autres filières de la production nationale, pour constituer “une force” de proposition et un interlocuteur auprès des pouvoirs publics.  
Des réunions de concertation avec d'autres filières sont programmées pour les jours à venir, a-t-on précisé.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER