Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Actualité

Maintien de la grève des enseignants

Les parents d’élèves menacent de recourir à la justice

©D.R.

« Si la grève persiste nous serons obligés de défendre le droit de scolarisation de nos enfants auprès de la justice », a affirmé Hadj Bachir Dellalou le Président de la Fédération nationale des associations des parents d’élèves (FNAPE), à Liberté. Une réaction à la décision du Conseil national autonome du personnel enseignant du secteur ternaire de l'éducation (CNAPESTE), annoncée mercredi soir, de poursuivre la grève. Il a indiqué également que cette mesure à laquelle il « ne voudrait pas y aller » se fera à l’issu d’un conseil national, dans peu de jours.

Au sujet des négociations entre le CNAPESTE et le ministère de l’Education nationale, le premier responsable du FNAPE s’est montré très optimiste. « Il y a des pourparlers qui ont été entrepris par les deux parties, et à chaque fois ils sortent avec un résultat négatif. J’en suis convaincu que tant qu’il y a un dialogue, nous arriverons à un résultat », a-t-il espéré. Tout en ajoutant : « J’ai envoyé une correspondance à la présidence et au chef du gouvernement dans laquelle j’explique en détails les risques, et où je leur demande d’intervenir en tant qu’autorité suprême, mais je n’ai pas encore reçu de réponse !», a-t-il enchaîné.

Plus de détails dans notre édition de demain 

Imène AMOKRANE

@ImeneAmokrane

ARTICLES CONNEXES


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER
Commentaires
1 réactions
ladi53 le 13/03/2015 à 18h03

Les parents d'élèves doivent s'inquiéter de l'avenir de nos enfants.Ces enseignants chaque année font recours à la gréve.Mais ils veillent aux grains en assurant les cours de soutien dans les garages et les taudis.En plus ces enseignants se font payer grâce aux prélèvements d'impôts sur nos salaires.Alors n'hésitons pas de les trainer en justice quitte a mobiliser la force publique pour les remettre dans le droit chemin.Il s'agit d'éducation et nos enfants sont livrés à la rue.BASTA

Commentaires
1 réactions