Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Actualité

Sénatoriales à Boumerdès

Les partis s’attellent au choix des candidats

Après des mois d’hibernation, la scène politique s’anime à Boumerdès en perspective des élections sénatoriales qui auront lieu le 29 décembre prochain.
Les partis politiques s’attellent ces derniers jours à désigner leurs candidats parmi leurs élus, en vue du renouvellement partiel des membres du Conseil de la nation dont le mandat de la moitié de ses membres arrive à échéance. À rappeler que le dernier sénateur à avoir représenté la wilaya de Boumerdès est Abdelkrim Slimani, décédé en novembre 2017.
Ainsi, le RCD a préféré recourir à la désignation plutôt que de procéder à des primaires pour choisir son représentant. D’après un membre de son conseil national, le choix a été porté sur Redouane Akkouche, un élu à l’APC de Boumerdès. Quant au FLN, une élection primaire aura lieu aujourd’hui au cours de laquelle s’affronteront pas moins de 6 candidats, dont une femme, Mme Zenagui. Même chose au FFS, où une guerre fait rage entre deux clans représentés par deux candidats, à savoir l’actuel président de l’APC de Naciria et ancien député à l’APN, Benamer Belkacem, face à l’actuel premier responsable du parti au niveau de wilaya, Mustapha Bida, qui est, pour sa part, élu à l’APC d’Ouled Heddadj. Les instances du FFS à Boumerdès se réuniront aujourd’hui pour départager les deux candidats. Au RND, aucun rendez-vous pour la tenue d’un vote n’a été donné et la liste des candidats n’est pas encore arrêtée. Certains militants de ce parti parlent de deux candidats seulement pendant que d’autres parlent de quatre candidats et les noms qui reviennent à chaque fois sont ceux de Farid Gharbi et Saïd Azzoug, deux élus à l’APW. Concernant le MPA, la seule information qui a filtré est que l’actuel président de l’APW, Azzedine Gana, n’a pas l’intention de se présenter. Si les statistiques donnent “favoris naturels”, pour le poste de sénateur lors du scrutin de décembre, les candidats qui représenteront respectivement le FLN et le RND, vu le nombre d’élus dont ces deux partis disposent dans les 32 assemblées communales de la wilaya de Boumerdès ainsi qu’à l’APW, le jeu de coulisses peut, toutefois, réserver des surprises, comme ce fut le cas lors du dernier vote pour la présidence de l’APW, lorsque l’actuel président, issu du MPA, avait remporté ces élections, alors qu’il ne pouvait compter que sur 8 élus parmi les 43 membres de cette assemblée.


N. OUHIB


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER